Notre arrivée à Nallathanniya

DSCN9593

Le pic d’Adam vu d’en bas

Cette nuit du 3 mai, nous avons fait l’ascension du Pic. Pour moi, ça reste l’un des plus beaux souvenirs de notre périple en Asie, et cela malgré la grande fatigue musculaire et la douleur aux genoux. Nous avons eu de la chance, car toute la montée était éclairée.  IMG_5876Dans quelques jours, la « saison » du pic sera terminée, et les prochains pèlerins devront faire l’ascension avec une lampe torche. Au Sri Lanka, la meilleure saison pour le Pic d’Adam s’étale de décembre à début mai. Après, avec la saison des pluies, c’est peut-être un peu plus risqué.

IMG_5854

En ce qui me concerne, c’est un véritable exploit, car j’ai fait presque toute la montée avec les garçons et la descente seule jusqu’à ce que je rencontre une jeune Américaine avec qui j’ai discuté jusqu’à mon arrivée à la guesthouse.

En haut du pic, sur les derniers 500 mètres, les marches deviennent plus étroites et plus hautes et on n’en voit plus la fin. Mais au sommet, c’est comme si on se donnait rendez-vous avec soi-même ! Quelle magnifique récompense.IMG_5832Bien sûr, le lever du soleil est quelque chose de magnifique, mais la satisfaction de l’avoir fait l’emporte sur le reste. Enfin, c’est ce que je pense personnellement.

Et puis, après, il faut redescendre. Au début, ça paraît facile, et très vite les jambes se mettent à flageoler. Et puis les marches à descendre deviennent encore plus difficiles que celles que l’on a montées.

En rentrant à la guesthouse, je n’ai pas eu envie de me coucher. Après la douche, j’ai rejoint Thierry sur la petite terrasse et nous avons pris un thé… puis deux. C’était un moment délicieux. Nous avions des tas de choses à nous raconter, comme toujours !DSCN9595Demain matin, nous irons visiter la région avant de partir pour Colombo. Franchement, les paysages sont de toute beauté. Il m’arrive de penser que j’entre dans un livre ouvert, tant la nature me paraît surnaturelle avec ses grandes cascades, ses montagnes, ses rivières aux eaux claires, sans parler de la flore et la faune qui sont exceptionnelles ! DSCN9606DSCN9605

Articles sur le même thème :

L’ascension du Pic d’Adam (Adam’s Peak, 2243 m)

La région du Pic d’Adam : un bijou de la nature

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *