Notre arrivée à Mawanella

Le lendemain de notre arrivée, Thierry et moi partons découvrir à pied les alentours de la homestay Green View. Dans cette région tropicale du centre du Sri Lanka, les terres fertiles sont régulièrement arrosées par les pluies de la mousson, et la végétation y est particulièrement luxuriante. On y cultive entre autres le riz, le poivre, la cardamome, la muscade, sans oublier les fruits et légumes.

DSCN9419La terre est encore labourée à l’ancienne avec une charrue en bois traînée par des buffles d’eau. Sous un soleil écrasant, un paysan peine à faire avancer ses buffles tellement la terre est grasse. Au Sri Lanka, les buffles sauvages étant une espèce de plus en plus rare (menacée en Asie), on rencontre surtout des buffles domestiqués pour le travail des champs ou pour le transport des charges lourdes. Alors que je sors mon appareil pour prendre quelques clichés des rizières, l’homme aux deux buffles vient prendre la pose avec eux et me salue comme s’il me connaissait depuis plusieurs années. Je le prends en photo, très reconnaissante qu’il ait interrompu son travail laborieux exprès pour moi. Merci Monsieur ! DSCN9427Les Sri-Lankais sont, d’une manière générale, ouverts, souriants et communicatifs : « Where do you come from ? » « What’s your name ? » « How long will you stay in Sri Lanka ? » et même « How old are you ? » Je dois dire que ça apporte une sacrée touche de charme au pays !

DSCN9424 DSCN9426Sur le chemin du retour, un énorme serpent se faufile dans les herbes hautes et disparaît – à une vitesse incroyable – avant même que j’aie le temps de le prendre en photo. Dommage, il était d’une bonne taille et je dois reconnaître qu’il était très beau ! Si vous êtes ophiophobe, alors évitez le Sri Lanka qui abrite 98 espèces de serpents dont 5 dont le venin est mortel.

Avant de rentrer, nous faisons un petit tour par le jardin d’épices (Spices garden). La visite est gratuite mais elle se termine par la boutique… Notre guide est médecin ayurvédique, il nous parle de ses plantations comme si nous étions un peu ses étudiants.

DSCN9435

Noix de muscade

DSCN9433

L’ananas du Sri Lanka

DSCN9437

Un petit massage ayurvédique

DSCN9440

Et moi alors ?

DSCN9443

Quel bonheur de se faire masser dans un jardin !

DSCN9445

Grains de café perdus dans la végétation

A la fin de la visite, notre guide nous laisse avec deux de ses étudiants pour un massage fait avec des produits vendus sur place. C’est divin !

DSCN9447 DSCN9448

Nous étions loin de nous imaginer que nous allions être massés. C’est bon de se laisser surprendre et d’accueillir les belles choses quand elles se présentent.

Plus tard, de passage à la boutique, nous nous laissons convaincre par différents produits… Je sens qu’à ce rythme,  les valises vont vite dépasser les 25 kilos (chacune) !

Si vous souhaitez en savoir plus sur la médecine ayurvédique, cliquez sur Université d’Ottawa.

En milieu d’après-midi, tous les trois, nous attrapons un tuk-tuk pour aller « déjeuner » en ville. Mawanella est une petite ville typique restée « dans son jus ». On aime ou pas, mais on ne peut pas lui reprocher son manque d’authenticité !

DSCN9452 DSCN9453 DSCN9454 DSCN9457

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *