Au revoir Kampot, bonjour Kep

KepNous quittons Kampot ce matin en tuk-tuk et mettons « les voiles » pour Kep, une petite ville balnéaire réputée pour ses crabes. Nous nous sommes préalablement arrangés avec les gérants de l’hôtel Two Moons de Kampot pour que nos bagages puissent partir dans un autre tuk tuk jusqu’au Saravoan hotel, situé en face de la plage de Kep. La route qui relie Kampot à Kep est en bon état. Nous voyageons cheveux au vent et en profitons pour admirer la douce campagne. IMG_0257Au milieu des rizières, des femmes, le dos courbé, fauchent le riz avec une serpe. C’est un tout petit échantillon de la vie paysanne qui défile là sous nos yeux. Devant les maisons, le riz récolté est étalé au soleil sur de grandes nattes en palmier tissé. IMG_0306IMG_0313IMG_0277IMG_0282 Des écoliers en uniforme sortent de l’école et rentrent chez eux à bicyclette : bermuda bleu marine pour les garçons, jupe plissée de la même couleur pour les filles. Les enfants sont beaux, leur visage affiche un sourire d’écolier heureux. IMG_0251Sur le chemin, nous bifurquons pour prendre la « pepper road », un chemin de terre rouge qui doit nous mener à la Sothy’s pepper farm. IMG_0274Nous aimons le poivre, et nous comptons bien en acheter un petit échantillon. Celui-ci est bio et serait l’un des meilleurs au monde… Nous sommes reçus par un vieil homme à la barbe blanche qui me fait penser au père Noël (Ô magie de Noël, c’est bientôt !). D’autres touristes sont aussi sur place et attendent comme nous la visite guidée. Nous apprenons des choses intéressantes, comme la différence entre les poivres rouge, blanc et noir. Le poivre rouge est tout simplement du poivre blanc dont on n’a pas retiré l’écorce. Si vous me suivez toujours, le poivre blanc est donc le poivre rouge sans son écorce. Le poivre noir, lui, par contre, est séché avec son écorce. Sa saveur est plus puissante que celle du poivre blanc, réputé être plus subtil… IMG_0286IMG_0293 IMG_0295 DSCN5385 DSCN5388 DSCN5396Avant de quitter la ferme, Thierry se met à la place du chauffeur du tuk tuk. Peut-être teste-t-il un nouveau métier ?

DSCN5401 DSCN5402 Nous arrivons à Kep… ça fait du bien de voir la mer. IMG_0318 IMG_0319 La petite plage en face de l’hôtel paraît plutôt agréable. La vue de notre chambre est imprenable… DSCN5403 DSCN5404 DSCN5405 DSCN5406 DSCN5410

3 Thoughts on “Au revoir Kampot, bonjour Kep

  1. Je vous envie quand je vois ces beaux paysages de rêve ! Marre déjà de ce froid …..grrrrr. Bises

  2. Coucou Joan, je suis contente de partager ces images avec toi. Je pense que peu de gens connaissent le Cambodge méridional. Moi-même j’ignorais avant de partir que le Cambodge avait des plages… Toi qui me suis fidèlement sur le blog, dis-moi quelle destination te fait le plus rêver ? Par rapport aux textes/photos… je t’embrasse en espérant que le froid va faire place à des températures clémentes… mais j’en suis sûre, même en décembre dans le sud, il fait beau parfois.

  3. Terminez votre journee par une visite du marche aux crabes Phsar Kdam en khmer. C est un lieu qu il ne faut surtout pas manquer de visiter lors de votre sejour a Kep. On y prepare des specialites aux fruits de mer dont le fameux crabe au poivre vert de Kampot.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *