C’est en nous rendant à la magnifique Poste d’Hô Chi Minh que nous découvrons le portrait d’un homme souriant au regard plutôt bienveillant. Il semble veiller sur tout ce petit monde qui va et qui vient. Le tableau accroché au dessus de l’horloge au service des « colis » fait face à l’entrée principale. De ce fait, personne ne peut le manquer. Accoudée au comptoir en attendant mon tour, je me fais la promesse d’écrire un petit article sur le « père de la nation » : Hô Chi Minh.

DSCN9844

Vue de l’entrée principale de la Poste de Saigon (Hô-Chi-Minh Ville)

DSCN9847

Portrait de Hô Chi Minh

La découverte du communisme

Son nom véritable est Nguyên Tat Thanh. Né vers 1890, il a 20 ans quand il décide de quitter son pays pour fuir la misère. Après avoir voyagé en Afrique et en Europe, il arrive à Paris en 1920 et découvre le communisme et son discours anticolonial. Séduit par cette doctrine politique, il devient un militant discipliné du Komintern (l’International Communiste) et alterne missions de propagande à travers l’Asie du Sud-Est et la Chine et séjours à Moscou. Plus tard, on lui reprochera de placer son patriotisme vietnamien avant l’internationalisme prolétarien.

Le père de la nation (1930-1945)

En 1930, il fonde le parti communiste indochinois et part en Chine pour échapper aux purges staliniennes. Il revient au Viêt Nam en 1941 et prend le nom de Hô Chi Minh. Après avoir fondé la Ligue pour l’indépendance du Viêt Nam, il devient président de la République démocratique du Viêt Nam.

Le président vietnamien (1945-1969)

De 1946 à 1954, la guerre d’indépendance aboutit aux Accords de Genève. Hô Chi Minh reste président du Nord-Viêt Nam. Dès 1959, il pousse la guérilla du Viêt-cong à combattre le régime pro-américain du Sud-Viêt Nam. La réunification de son pays est aussi importante à ses yeux que la construction du socialisme au Nord. Son charisme le conduit à devenir le symbole de tous les mouvements de libération nationale. Il meurt en 1969 bien avant la fin de la guerre et l’entrée des Nordistes dans Saigon (1975). A la fin de la guerre, son nom sera donné à la ville de Saigon. DSCN0264

Pour en savoir plus sur Hô Chi Minh, cliquez sur L’Oncle HôDSCN0266

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation