Notre arrivée à Hua Hin

Nous sommes installés à Hua Hin pour une semaine de farniente et de plage ! Nous avons réservé trois chambres au Nicha suite, Théophile est au premier, nous et Martine et Christian sommes au deuxième étage. Pour regagner nos chambres, nous devons prendre un petit escalier extérieur qui donne sur les collines de Hua Hin. Chaque étage possède une petite terrasse où l’on peut admirer le coucher de soleil. J’aime venir m’y réfugier en fin de journée, avant que la nuit ne s’installe, et admirer les dernières lueurs du ciel jusqu’à ce qu’il devienne ténébreux. IMG_4080 IMG_4087Le matin, nous prenons un petit-déjeuner à quelques pas de l’hôtel dans une « german bakery » (boulangerie allemande) où l’on trouve toutes sortes de pains et de viennoiseries. Puis, nous allons nous baigner dans les eaux chaudes du Golfe de Thaïlande. Sur la plage, les transats se louent pour quelques baths, cela permet vraiment de se reposer. Enfin, presque… toutes les deux minutes, on assiste à un défilé – non pas de top models – mais de marchand(e)s proposant un tas de choses, allant de la manucure/pédicure aux lampes animaux en coco, sans oublier les vêtements (robes, paréos, maillots de bain), les bijoux, les coussins « repose-nuque »… Bref, tout est calculé pour que le touriste sorte le plus possible le porte-monnaie, sans qu’il ait besoin de faire son shopping en ville. Il faut être très fort pour résister mentalement… difficile de ne pas craquer pour un joli paréo ou une petite manucure. (Je sais de quoi je parle :) n’est-ce pas ?) A quelques mètres, les masseuses s’activent autour des corps tendus qui ne demandent qu’à être dénoués.

DSCN8219 DSCN8228 DSCN8232IMG_4097 DSCN8234IMG_4135Le soir, après la douche, nous prenons un tuk-tuk pour nous rendre dans le centre de Hua Hin. C’est l’occasion de déguster du poisson frais ou de la langouste grillé(e) au barbecue. La ville est très animée le soir, avec son marché de nuit et ses nombreux restaurants.  IMG_20150310_204252DSCN8243DSCN8250Hua Hin est une ville qui fait rêver bon nombre d’Européens, et d’ailleurs les étrangers sont de plus en plus nombreux à s’y installer pour la retraite ou simplement pour y avoir une maison de villégiature. La ville est devenue populaire dès les années 1920, lorsque la famille royale a décidé d’y construire une résidence d’été. Depuis 2007, la famille royale y réside en permanence (sauf qu’à l’heure actuelle le roi Bhumibol Adulyadej, âgé de 87 ans, est hospitalisé). Même si sa plage n’est pas aussi « planante » que les plages sauvages se trouvant sur les îles de Thaïlande du sud, Hua Hin reste une destination attrayante pour bon nombre d’Européens qui fuient le climat hostile de leur pays.

2 Thoughts on “Notre arrivée à Hua Hin

  1. Erwin on mars 27, 2015 at 3:45 said:

    J’aime bien la brochette Triple-Tronchon.
    Vous avez vu Francoise et Chloé à Hua Hin?

    • admin on mars 27, 2015 at 9:23 said:

      Non nous ne les avons pas rencontrées, quand elles sont arrivées à Hua Hin, nous étions de retour à Bangkok pour prendre un avion pour Bali. :) Moi aussi j’aime beaucoup cette photo… Tu connais bien cette plage Erwin ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *