Notre arrivée à Siem Reap

L’hôtel Secrets Pavilion se trouve au fond d’une impasse, mais reste relativement central. Après avoir posé nos valises, nous partons tous les trois à pied à la découverte de la ville. Cette balade nous fait un bien immense après ce long périple en voiture. Tous les quartiers autour de l’hôtel sont très animés, et des dizaines de touristes déambulent dans les ruelles bordées par des marchés nocturnes et des boutiques artisanales. L’ambiance y est très festive, rien à voir avec Phnom Penh – du moins avec le Phnom Penh que j’ai vu. Ici tout est pensé pour satisfaire le touriste : massages, restaurants, bars, discothèques, boutiques de souvenirs. J’apprécie les larges trottoirs et les rues piétonnes, ça fait du bien de marcher sans devoir regarder sans arrêt où l’on met les pieds. Nous sommes dans la célèbre « pub street » à la recherche d’un endroit pour se restaurer. (Nous n’avons rien mangé depuis le matin.) Cette rue, c’est un peu Disneyland. Sentiment partagé par Thierry.

pub streetMais le reste de la ville semble beaucoup plus authentique avec ses maisons de style colonial, son vieux marché, son fleuve et ses temples. Siem Reap s’est développée à la fin des années 90 du fait de sa proximité avec les temples d’Angkor classés à l’UNESCO en 1992. Et tout laisse penser que la ville est encore en pleine mutation. De nombreux hôtels investissent les quartiers du centre, et de nouveaux chantiers apparaissent un peu partout dans la ville. IMG_0709 IMG_0710 IMG_0711

Le lendemain matin, nous sommes réveillés très tôt par des bruits de pioche, de grues… Dans la ruelle, un hôtel est en construction. On décide donc – d’un commun accord – de quitter le centre-ville animé pour un hôtel un peu plus éloigné. Notre choix se porte sur un très chouette endroit : le Bunwin Plantation. Nous y réservons pour 3 nuits un joli bungalow familial tout en bois qui fait face à une sublime piscine. Et puis, comme tout est très bien organisé ici, nous décidons de louer un tuk tuk pour partir à la découverte des Temples d’Angkor. Réservation faite, le 21 décembre à 8h, un tuk tuk viendra nous prendre juste après le petit-déjeuner.

DSCN5932 DSCN5939 DSCN5940

 

One Thought on “Notre arrivée à Siem Reap

  1. J’ai pas encore lu cet article !!! C’est très beau comme endroit ….un vrai havre de paix. :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *