Au revoir Bagan, rebonjour Mandalay

Nous quittons Bagan le jour de la Saint Valentin. Myo nous dit que le 14 février, les amoureux au Myanmar s’offrent traditionnellement du chocolat. La semaine magnifique que nous avons passée à Bagan, nous la devons en partie à notre ami. C’est une chance de l’avoir rencontré et de l’avoir eu comme guide. Un beau voyage, ce n’est pas qu’une question de beauté de paysage, c’est aussi la magie des rencontres, les sourires, le partage. Hier soir, Myo a accepté de nous emmener à Mandalay, et comme sa voiture est trop petite pour nos bagages, il s’est arrangé pour faire partir deux de nos valises en bus ce matin à 6h. Nous devons nous retrouver à son restaurant Star Beam vers 10h pour un petit-déjeuner avant de prendre la route.

DSCN7740Myo a les traits tirés et toussent beaucoup. Il nous dit que c’est un coup de chaud, qu’il est resté trop longtemps sous le soleil. Thierry et moi sommes un peu inquiets, car la route est longue, sans compter qu’il a le retour à faire… à moins qu’il ait de la famille à Mandalay qui pourrait l’héberger, mais j’en doute, il nous en aurait parlé.

DSCN7742Sur la route, je redécouvre les paysages que j’avais vus une semaine plus tôt, de grandes plaines sèches et désertiques… Avant de venir au Myanmar, je n’imaginais pas une seule seconde que j’allais voir des steppes arides, mais j’imagine qu’au printemps lorsque les premières pluies s’annoncent, tout doit redevenir vert.

DSCN7743Comme Myo tousse beaucoup, nous lui proposons de faire une pause dans un café ou un restaurant. Nous lui laissons le choix de l’adresse et, quelques kilomètres plus loin, il se gare devant un grand restaurant ouvert où quelques jeunes Birmans déjeunent.

DSCN7747Nous le laissons commander tout un assortiment d’assiettes locales pour une dégustation partagée. Une dame apporte les petits plats et les pose devant nous quatre. A vrai dire, cela ne nous semble pas très appétissant, mais tant que nous n’avons pas goûté, nous ne pouvons pas juger. Myo, lui, est satisfait et semble se régaler. Thierry me scrute, attentif à ma réaction chaque fois que je porte une cuillère à la bouche. J’ai un peu de mal avec les abats de mouton… Théophile, lui, ne mange que son riz.

IMG_3215Nous arrivons à Mandalay, j’adore cette ville vibrante et à taille humaine. Myo nous dépose devant l’hôtel Yuan Sheng où nous devons passer quelques nuits avant de reprendre un avion pour Bangkok. La note wifi n’est pas trop mauvaise sur booking.com, j’espère que le reste suivra… Nous découvrons notre chambre, et franchement rien à dire, tout est parfait. Il ne nous reste plus qu’à attendre Myo qui est parti chercher nos deux valises. Nous avons à peine défait nos sacs que quelqu’un tape déjà à la porte. Myo est monté en personne avec nos deux bagages et veut s’assurer qu’il ne manque rien. Nous buvons un dernier café ensemble, puis il se lève, prêt à reprendre la route pour Bagan… We’ll keep in touch !

DSCN7745

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *