Notre arrivée à Pang Mapha / Soppong

Nous venons de passer notre première nuit à la guesthouse. Hier soir, j’ai senti une odeur d’humidité sur les draps, comme s’ils avaient été lavés à la rivière… Théophile m’a dit « qu’ici ça lui faisait penser à la Normandie ». Cela m’a fait sourire, car je comprends ce qu’il veut dire. La maison a des poutres foncées, des murs de pierre, et il y fait frais le soir. DSCN4730Ce matin, le ciel est blanc. Il est 9h, et je m’inquiète de ne pas voir le soleil. Thierry pense même qu’il va pleuvoir. J’enfile un sweat et nous sortons pour prendre un petit-déjeuner. Les oiseaux gazouillent, peut-être nous disent-ils bonjour ? DSCN4722

Vers 10h, le ciel est bleu ! Thierry et moi allons découvrir le village à pied. Nous marchons sur le bord de la route, des dizaines de mobylettes vont et viennent. Tout le monde – ou presque – roule en deux roues comme partout en Asie, mais ici c’est vraiment tranquille. On a le temps de traverser la rue sans se presser. Nous croisons un groupe d’enfants sur le chemin de l’école. Les petites filles ont toutes une coupe au carrée avec une frange bien droite. C’est mignon. DSCN4746Nous visitons les jardins de quelques guesthouses qui semblent abandonnées et découvrons des insectes incroyables : araignée géante et papillon majestueux. DSCN4741 DSCN4742DSCN4726DSCN4725

 La rivière est tout près. Nous la longeons et arrivons sur une mini-plage.

DSCN4733DSCN4738

Sur le chemin du retour, nous apercevons un marché. Dans la halle couverte, il règne une bonne atmosphère. Les étals de viande sont surprenants avec leurs ventilateurs où sont accrochés des rubans de papier toilette. Les pâles tournent avec le papier et balaient la viande. Cela évite que les mouches viennent s’y poser. Je trouve le système plutôt ingénieux ! Nous profitons de l’endroit pour acheter quelques « bricoles », puis nous reprenons notre balade.  DSCN4763Nous passons devant un petit resto que nous avons découvert hier à notre arrivée. Comme nous nous sommes régalés avec les plats, nous décidons d’y retourner en début d’après-midi. C’est à ce moment-là que nous faisons la connaissance de deux femmes fantastiques, la maman, Busaba, et sa fille, Joy. Deux rayons de soleil. Après notre déjeuner, je demande à Busaba si elle donne encore des cours de cuisine. (Sur une des ardoises, j’avais lu l’adresse www.flyingturtlecooking.com). Elle me raconte alors qu’elle a dû abandonner car, en pleine montagne, elle n’avait que 5 élèves par mois… Busaba est une femme passionnée qui cultive son jardin bio. Quand elle en parle, son visage s’illumine. Demain, j’y retourne avec un cahier et un stylo. Elle va me donner la recette de la glass noodle salad, un plat hyper frais qui se déguste avec délice quand il fait chaud.DSCN4749DSCN4745DSCN4747DSCN4748Busaba 2

5 Thoughts on “Notre arrivée à Pang Mapha / Soppong

  1. Gérald on novembre 22, 2014 at 3:00 said:

    hello Vali,

    Bien arrivée à Soppong et tu as déjà fait des rencontres magiques. Y’en a des gens surprenants au bout du monde. C’est juste fantastique. Tu nous fais partager ta visite du jardin bio et de la recette glass noodle salad ?- on attend le prochain chapitre – Encore merci pour les photos et les commentaires qui nous donnent l’impression de vivre les choses presque en meme temps que vous ! Bises Malika

  2. Coucou Malika et Gérald ! Je suis mon instinct… je me faisais la réflexion que je n’allais pas vers Phen (peine) la propriétaire de la guesthouse, mais que j’allais vers Joy (joie) et sa maman ! Est-ce que c’est de la psychanalyse ? Je prends mon appareil pour la recette de cuisine ! Et fais un article. Ce matin, Thierry loue un scoot et part avec sa GOPRO. Il en a acheté une à Chiang Mai. Bisous les amis, merci de me suivre…

  3. T’as vraiment un très bon style d’écriture. Tu devrais le développer.

  4. Coucou Erwin, je découvre tes messages. Mon style d’écriture est tout simple. Je ne cherche pas à faire de la littérature. Mon écriture me ressemble, directe et simple. Je suis contente qu’elle te plaise et aussi que tu sois du voyage avec nous. Ce matin, nous avons visité le jardin bio de Busaba. C’était un moment formidable de détente. Je vais faire un article pour vous le faire découvrir aussi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *