Tous les articles par admin

Que [kə] / que de [kə.də]

Pour exprimer une comparaison entre deux actions, on emploie la conjonction « que » [KƏ] (ou qu’ devant une voyelle ou un h muet). Les formulations sont introduites par des verbes d’appréciation, comme préférer, valoir mieux… suivi de « que » ou de « plutôt que ».

Exemples :

– Il vaut mieux apprendre tard que rester dans l’ignorance.
Mieux vaut marcher sans savoir où aller que rester assis sans rien faire.
– Je préfère aller au bureau plutôt que rester chez moi.
– Cet agriculteur a préféré donner ses tomates plutôt que les jeter.
– Je préfère qu’elle se dépense au judo plutôt que la voir tourner en rond dans mon salon et s’ennuyer.

Lorsque « que » est suivi d’un verbe à l’infinitif, il est possible d’insérer la préposition « de » entre « que » et le verbe à l’infinitif. C’est facultatif mais beaucoup de Français l’utilisent, ne soyez pas étonné de l’entendre souvent.

Exemples :

– Je préfère marcher dans la nature plutôt que de courir sur un tapis en salle (de sport).
– Il vaut mieux sortir plutôt que de rester ici à se tourner les pouces.
– Mon enfant préfère aller nager que d’aller à l’école.

Il y a beaucoup d’occasions où il vaut mieux se taire que de parler.
Jaimerais mieux mourir que de faire une si mauvaise action.

Attention, toutefois, de ne pas oublier la conjonction « que », car cela pourrait changer complètement le sens de la phrase !

Exemple :

– Affronter une situation délicate, c’est mieux que de fuir. Affronter une situation délicate, c’est mieux de fuir.

Formes irrégulières du verbe faire

Faire [fεr] au présent de l’indicatif

Il existe des formes irrégulières au présent de l’indicatif, mais aussi à l’imparfait… Ecoutez :

Faire… je fais… tu fais…

– Je fais [ʒə.fε]
– Tu fais [ty.fε]
– Elle/il/on fait [εl/il/ɔ̃.fε]
– Nous faisons [nu.fəzɔ̃]
– Vous faites [vu.fεt]
– Elles/ils font [εl/il.fɔ̃]

Faire [fεr] à l’imparfait

– Je faisais [ʒə.fəzε]
– Tu faisais [ty.fəzε]
– Elle/il/on faisait [εl/il/ɔ̃.fəzε]
– Nous faisions [nu.fəzjɔ̃]
– Vous faisiez [vu.fəzje]
– Elles/ils faisaient [εl/il.fəzε]

A noter : « En faisant » se prononce [ɑ̃fəzɑ̃]

L’alternance phonétique (Partie 2)

L’alternance phonétique [ə] et [ε] ne concerne pas que les verbes du premier groupe. On la retrouve également dans les noms et adjectifs de la même famille ainsi que dans les apocopes (abréviations)…

Rappel : c = consonne ; v = voyelle



Adjectifs et noms avec [ə] : əcv

Chancelier [ʃɑ̃səlje]
Chandelier [ʃɑ̃dəlje]
Chapelet [ʃap(ə)lε]
Écervelé [esεrvəle]
Échelon [eʃ(ə)lɔ̃]
Hôtelier [otəlje]
Lunetier [lyn(ə)tje]
Mamelon [mam(ə)lɔ̃]
Vaisselier [vεsəlje]

Noms avec [ε] : εc

Chancellerie [ʃɑ̃sεlri]
Chandelle [ʃɑ̃dεl]
Chapelle [ʃɑpεl]
Cervelle [sεrvεl]
Échelle [eʃεl]
Hôtel [otεl]
Lunette [lynεt]
Mamelle [mamεl]
Vaisselle  [vεsεl]

Apocopes (Abréviations)

Bénéfice [benefis] => bénef  [benεf]
Ex. C’est tout bénef ! (c’est toujours ça de pris /il n’y a pas de petit profit)
Premier [prəmje] => prem’s [prεms]
Il existe une autre variante : prems \pʁœms\

L’alternance phonétique (Partie 1)

L’alternance phonétique [ə] et [ε] se remarque dans la conjugaison des verbes suivants : acheter, achever, amener, appeler, crever, élever, emmener, enlever, épeler, feuilleter, ficeler, geler, harceler, mener, parsemer, peler, peser, relever, rejeter, renouveler…

Attention cette liste de verbes n’est pas exhaustive !
D’ailleurs, vous pouvez la compléter en m’envoyant un petit message. 🙂
acheter [aʃte], achever [aʃve], amener [amne], appeler [aple], élever [elve], emmener [ɑ̃mne] …

La moitié de ces verbes du premier groupe perdent vocalement leur « e » [ə] à l’infinitif : acheter [aʃte], achever [aʃve], amener [amne], appeler [aple], élever [elve], emmener [ɑ̃mne], enlever [ɑ̃lve], épeler [eple], feuilleter [fɶjte], ficeler [fisle], relever [rəlve], rejeter [rəʒte], renouveler [rənuvle], sauf crever [krəve], geler [ʒəle], harceler [ʼarsəle], mener [məne], parsemer [parsəme], peler [pəle], peser [pəse] …

Conjugaison des verbes


Apprenez à prononcer correctement le français avec des exercices de phonétique !

Acheter [aʃte]
J’achète [ʒaʃεt]
Tu achètes [ty.aʃεt]
Il/elle◡achète [il/εlaʃεt]
Nous◡achetons [nu.zaʃtɔ̃]
Vous◡achetez [vu.zaʃte]
Ils/elles◡achètent [il/εl.zaʃεt]
Appeler [aple]
J’appelle [ʒapεl]
Tu appelles [ty.apεl]
Il/elle◡appelle [il/εlapεl]
Nous◡appelons [nu.zaplɔ̃]
Vous◡appelez [vu.zaple]
Ils/elles◡appellent [il/εl.zapεl]
Epeler [eple] son nom.
J’épelle [ʒepεl] mon nom.
Tu épelles [ty.epεl] ton nom.
Il/elle◡épelle [il/εlepεl] son nom.
Nous◡épelons [nu.zeplɔ̃] notre nom.
Vous◡épelez [vu.zeple] votre nom
Ils/elles◡épellent [il/εl.zepεl] leur nom.
Jeter [ʒəte]
Je jette əʒεt]
Tu jettes [ty.ʒεt]
Il/elle jette [il/εlʒεt]
Nous jetons [nu.ʒ(ə)tɔ̃]
Vous jetez [vu.ʒ(ə)te]
Ils/elles jettent [il/εl.ʒεt]

ÉTYMOLOGIE : Heur

L’heur [lɶr] est un mot masculin d’origine latine qui évoque la chance [ʃɑ̃s].

« L’heur que j’avais est tourné en malheur, Malheureux est qui n’a aucun confort… » (Clément Marot, « Chanson première », L’Adolescence clémentine, 1532 – 1538).

« heur » vient de augurium qui a donné le mot  augure [ogyr]. Le bonheur [bɔnɶr] – bon heur – est donc le bon augure.

Le site dictionnaire-académie.fr en donne une définition intéressante  : L’augure est un « présage tiré de l’observation faite sur le vol & le chant des oiseaux. » L’heur, initialement, désigne un présage – bon ou mauvais.

« heur » – bien que rare – se rencontre encore dans l’expression soutenue « avoir l’heur de » qui signifie « avoir le plaisir de ». Ainsi, si vous entendez ou lisez « J’ai l’heur de vous rencontrer », il faudra comprendre « J’ai le plaisir de faire votre connaissance ».

Bonheur [bɔnɶr] se compose de bon [bɔ̃] et de heur [ɶr].
Malheur [malɶr] vient de mal [mal] et de heur [ɶr].

Bonheur a donné l’adjectif bienheureux [bjε̃nɶrø] ou [bjε̃nørø] – bonheureux n’existe pas – ou plus simplement heureux [ɶrø] ou [ørø]. Malheur a créé l’adjectif malheureux [malɶrø] ou [malørø].

Si l’on veut procéder à une césure, il faudra écrire bon-heur plutôt que bo-nheur et mal-heur plutôt que ma-lheur.

Attention, Heur, heure, heurter n’ont aucun lien de parenté. Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site de l’Académie Française.

Extrait Le Noël d’Hercule Poirot de Agatha Chrisitie

Les adverbes en -ment ou -mment

Les adverbes, très présents, dans le langage parlé ou/et écrit, sont des mots invariables. On les utilise principalement pour modifier (ou préciser) le sens d’un verbe, d’un adjectif…

Exemples :

Elle parle le français.
Elle parle correctement le français.
L’adverbe « correctement » modifie le verbe « parle ».
Le niveau de la Seine est élevé [elve].
Le niveau de la Seine est relativement élevé.
L’adverbe « relativement » modifie l’adjectif « élevé ».

Nous allons nous intéresser ici aux adverbes qui se terminent en -ment ou -mment.

Le suffixe -ment [mɑ̃]


Les adverbes se terminant par -ment se forment surtout sur la base d’un adjectif.

Absolument => Goulûment

Absolu [apsɔly] / absolument [apsɔlymɑ̃]

Adorable [adɔrabl] / Adorablement [adɔrabləmɑ̃]

Agréable [agreabl] / Agréablement [agreabləmɑ̃]

Autre [otre] / Autrement [otrəmɑ̃]

Bénévole [benevɔl] / Bénévolement [benevɔlmɑ̃]

Brusque [brysk] / Brusquement [bryskəmɑ̃]

Joli [ʒɔli] / Joliment [ʒɔlimɑ̃]

Résolu [rezɔly] / Résolument [rezɔlymɑ̃]

Sincère [sε̃sεr] / Sincèrement [sε̃sεrmɑ̃]

Tranquille [trɑ̃kil] / Tranquillement [trɑ̃kilmɑ̃]

Vrai [vrε] / Vraiment [vrεmɑ̃]

Et pour beaucoup d’entre-eux sur des adjectifs féminins…

Affreuse [afrøz] / Affreusement [afrøzmɑ̃]

Affectueuse [afεktɥøz] / Affectueusement [afεktɥøzmɑ̃]

Curieuse [kyrjøz] / Curieusement [kyrjøzmɑ̃]

Fraîche [frεʃ] / Fraîchement [frεʃmɑ̃]

Folle [fɔl] / Follement [fɔlmɑ̃]


Haute [ʼot] / Hautement [ʼotmɑ̃]


Heureuse [ɶrøz] / Heureusement [ɶrøzmɑ̃]

Remarque : Certains adjectifs se terminant par un -u font des adverbes dont le -u prend un accent circonflexe.

Assidu [asidy] / Assidûment [asidymɑ̃]

Cru [kry] / Crûment [krymɑ̃]

Du [dy] / Dûment [dymɑ̃]

Goulu [guly] / Goulûment
[gulymɑ̃]

On ne mettra qu’un seul -m aux adverbes formés à partir des adjectifs qui ne se terminent pas par le son [ɑ̃].

Par ailleurs, à l’intérieur des adverbes on ne prononcera pas le « e » [ə] lorsqu’il est précédé d’une seule consonne et suivi d’une autre consonne : CəC devient CC.

Exemple :

Sincèrement [sε̃sεrmɑ̃] se prononce Sincèr.ment : on dit que le [ə] est caduque.

A l’inverse, lorsque le [ə] est précédé de deux consonnes et suivi d’une consonne, on le prononce obligatoirement : CCəC.

Exemple :

Agréablement [agreabləmɑ̃]

Les adverbes irréguliers

Il arrive que le -e caduc [ə] à la fin d’un adjectif (souvent féminin) se transforme en -é [e] pour former un adverbe.

Exemples :

Aveuglément, Conformément…

Aveugle [avɶgl] / Aveuglément [avɶglemɑ̃]

Conforme [kɔ̃fɔrm] / Conformément [kɔ̃fɔrmemɑ̃]

Les suffixes -amment [amɑ̃] et -emment [amɑ̃]

Les adjectifs masculins se terminant en -ant [ɑ̃] et -ent [ɑ̃] forment des adverbes en -amment et -emment (avec deux -m dans les deux cas).

« -amment » s’ils sont formés à partir d’un adjectif en « -ant »

Abondamment => Violemment

Abondant [abɔ̃dɑ̃] / Abondamment [abɔ̃damɑ̃]

Brillant [brijɑ̃] / Brillamment [brijamɑ̃]

Bruyant [brɥijɑ̃] / Bruyamment [brɥijamɑ̃]

Incessant [ε̃sesɑ̃] / Incessamment [ε̃sesamɑ̃]

Indépendant [ε̃depɑ̃dɑ̃] / Indépendamment [ε̃depɑ̃damɑ̃]

« -emment » [amɑ̃] s’ils sont formés à partir d’un adjectif en « -ent »

Fréquent [frekɑ̃] / Fréquemment [frekamɑ̃]

Evident [evidɑ̃] / Evidemment [evidamɑ̃]

Négligent [negliʒɑ̃] / Négligemment [negliʒamɑ̃]

Précédent [presedɑ̃] / Précédemment [presedamɑ̃]

Urgent [yrʒɑ̃] / Urgemment [yrʒamɑ̃]

On retiendra que la combinaison -ent faisant le son a nasal [ɑ̃], cela implique que le « e » se trouvant devant le -mment se prononcera [a].

Exemple :

Violent [vjɔlɑ̃] => -ent fait le son a nasal [ɑ̃]
Violemment [vjɔlamɑ̃] => Le -e se prononce [a]

Note : En phonétique, la plupart des mots avec le son [ɑ̃] perdent leur nasalisation ( à quelques exceptions près) quand ils sont suivis d’un « n », d’un « m » ou d’un « h ».
AN + N = pas de nasalisation : ex. Anniversaire [anivεrsεr]
EN + N = pas de nasalisation : ex. Ennemi [εnmi]
AM + M = pas de nasalisation : ex. Ammoniac [amɔnjak]
(Toutefois, la plupart des mots français avec AM ne prennent qu’un seul M : ex. Amical, Amour…)
EM + M = pas de nasalisation : ex. Femme [fam]
AN + H = pas de nasalisation : ex. Piranha [pirana]

Les exceptions sont : ennui [ɑ̃nɥi] ; enneigé [ɑ̃neʒe] ; enivrer [ɑ̃nivre]

Exercice : Trouvez l’adverbe qui convient

Absolu
Ardent
Bref (attention exception)
Brusque
Différent
Doux, douce
Énorme (attention irrégulier)
Essentiel
Gentil (attention exception)
Intense (attention irrégulier)
Lent (encore une exception)
Précis (attention irrégulier)
Profond (attention irrégulier)
Sec, sèche
Suffisant
Terrible

Révision d’été 2020 (suite)

V = Voyelle / C = Consonne

Mots français avec VCCC / VCCCC

Abstraction[apstraksjɔ̃]« ap » ou « ab »
Abstrait[apstrε]« ap » ou « ab »
Actrice[aktri:s]On allonge le i
Altruisme[altrɥism][ɥi] = [y plus long] + [i]
Arbre[arbr]Langue « couchée » 🙂
Asphalte[asfalt]= bitume
Baltringue[baltrε̃g]Argot : nul, incompétent
Construire[kɔ̃strɥir][ɥi] = [y plus long] + [i]
Distraction[distraksjɔ̃][j] = YOD
Distrait[distrε][ε] = ouvert
Escrime[εskrim][ε] = ouvert
Esplanade[εsplanad][ε] = ouvert
Maltraiter[maltrete]Deux [e] fermés
Ordre[ɔrdr][ɔ] ouvert
Perspective[pεrspεktiv]Deux [ε] ouverts
Perspicace[pεrspikas][ε] = ouvert
Perspicacité[pεrspikasite][e] final fermé
Resplendir[rεsplɑ̃dir]en = ɑ̃
Sculpteur[skyltɶr]On oublie le p
Sculpture[skyltyr]On oublie le p
Mots avec 3 ou 4 consonnes se suivant

Mots français avec VVV / VVVV

Agréée[agree]On prononce deux [e] consécutifs
Aïeul[ajɶl]On prononce le [l] final
Aïeux[ajø]Le [iks] est muet
Aïoli[ajɔli]Mayonnaise à l’ail
Août[ut]Facile 🙂
Ayant[εjɑ̃]Faire un [ε] pour Ay
Ayez[εje]Ouvert puis fermé
Bœuf[bɶf]Lèvres pas trop arrondies
Bouée[bwe] [bue]Comme on préfère
Bouillie[buji]YOD + i
Boyau[bwajo]YOD + o fermé
Brouillard[brujar]On évite de dire [brwijar]
Caoutchouc[kautʃu]Le c final est muet
Chef d’œuvre[ʃedɶvr]On ne prononce pas le f
Cœur[kɶr]Lèvres pas trop arrondies
Crayon[krεjɔ̃]Le y vaut deux i
Créée[kree]On prononce deux [e] consécutifs
Eau[o]Oh ! 🙂
Ecœuré[ekɶre]Deux é fermés autour du ɶ
Glaïeul[glajɶl]Le ï est un YOD ici
Joyeux[ʒwajø]Le [ø] est plus rond que ɶ
Manœuvre[manɶvr]Lèvres pas trop arrondies
Nœud[nɶ]On ne prononce pas le d final
Noyade[nwajad]Le y vaut deux i
Noyau[nwajo]O fermé en fin de mot
Noyer[nwaje]er = [e] fermé
Œil[ɶj]Yeux au pluriel [jø]
Œillet[ɶjε]et = [ε] ouvert
Œuf[ɶf]Lèvres pas trop arrondies
Œuvre[ɶvr]Lèvres pas trop arrondies
Ouïr[wir]Entendre
Rancœur[rɑ̃kɶr]Rancune 
Royaume[rwajom]Le y vaut deux i
Saoul[su]On ne prononce pas le l au masc
Sœur[sɶr]Lèvres pas trop arrondies
Soyeux[swajø]Le y vaut deux i
Tuyau[tɥijo][ɥi] = [y plus long] + [i]
Vieille[vjej]Deux YOD
Vieilli[vjeji]Deux YOD + i
Vœu[vø]Vœux (pluriel) se prononce pareil
Yaourt[jaurt]En deux syllabes
Mots avec 3 ou 4 voyelles se suivant

Apprenez à prononcer correctement le français avec des exercices de phonétique !

Révision d’été 2020

Caen, paix, rail, aileron, taille, demain…

[ɑ̃]aenCaen[kɑ̃]
[ε]ai (+ -e, -s, -t, -x)paix[pε]
[aj]ailrail[raj]
[εl]aileaileron[εlrɔ̃]
[aj]ailletaille[taj]
[ε̃]aindemain[dəmε̃]
[εn]ainesemaine[s(ə)mεn]
[ɑ̃]andemande[dəmɑ̃d]
[an]anneanneau[ano]
[ɑ̃]aonfaon[fɑ̃]
[au]aouyaourt[jaurt]
[u]aoûaoût[ut]
[ɔ] ou [o]auaurore[ɔrɔr]
[εj]ayrayure[rεjyr]
[ε]eaigeai[ʒε]
[ɑ̃]eanJean[ʒɑ̃]
[an]eannJeanne[ʒan]
[o]eauoiseau[wazo]
[εj]eil(le)veille[vεj]
[ε̃]einplein[plε̃]
[εn]einereine[rεn]
[ε̃]en examen[εgzamε̃]
[ɑ̃]en content[kɔ̃tɑ̃]
[ɶ] ou [ø]euheureux[ɶrø]
[ɶj]euilécureuil[ekyrɶj]
[ja]]iaplagiat[plaʒja]
[jo]iaumiauler[mjole]
[jεj]ieil(le)vieil(le)[vjεj]
[jε̃]ienchien[ʃjε̃]
[jεn]iennechienne[ʃjεn]
[je]iercahier[kaje]
[jεr]ièrerizière[rizjεr]
[jo]iochiot[ʃjo]
[e] ou [ø]oeœnologie[enɔlɔʒi, ønɔlɔʒi]
[ɔe]canoë[kanɔe]
[ɶ]oeiœil[ɶj]
[wal]oêlpoêle[pwal]
[ɔεl]oëlNoël[nɔεl]
[ɔεl]oëlleJoëlle[ʒɔεl]
[ɶ]oeuœuf[ɶf]
[wε̃]oinsoin[swε̃]
[wan]oinemoine[mwan]
[ɔ̃]onbonbon[bɔ̃bɔ̃]
[ɔn]onetéléphone[telefɔn]
[jɔn]ionnelionne[ljɔn]
[u]oumousse[mus]
[wɑ̃]ouenRouen[rwɑ̃]
[wi]ouiLouise[lwiz]
[wi]ouïouïe[wi]
[wε̃]ouinpingouin[pε̃gwε̃]
[waje]oyervouvoyer[vuvwaje]
[wajo]oyaunoyau[nwajo]
[wajø]oyeujoyeux[ʒwajø]
[ɥi]uipluie[plɥi]
[ɥil]uilehuile[ɥil]
[ɥij]uilljuillet[ʒɥijε]
[ɥε̃]uinjuin[ʒɥε̃]
[ɥije]uyerécuyer[ekɥije]
[ɥijεr]uyèreécuyère[ekɥijεr]
[je]yeressayer[eseje]
[jø]yeuyeux[jø]
[ε̃]ymthym[tε̃]
[ε̃]ynsyndicat[sε̃dika]
Quelques combinaisons de voyelles et de consonnes à connaître…

Exercice de phonétique avec Un, Deux…

Apprenez à prononcer correctement le français avec des exercices de phonétique !

Un◡euro [œ̃-n-øro]
Un héros [œ̃-ʼero] (pas de liaison)
Un◡heureux [œ̃-nɶrø]
Un héros heureux [œ̃-ero-ɶrø] (pas de liaison)
Un◡an [œ̃-n-ɑ̃]
Une◡année [y-n-ane]
Une◡heure [y-n-ɶr]
Un◡œuf [œ̃-n-ɶf]
Un◡neuf [œ̃-nɶf]

Deux◡euros [dø-z-øro]
Deux◡zéros [dø-zero]
Deux héros [dø-ʼero] (pas de liaison)
Deux◡oraux [dø-z-ɔro]
Deux◡heureux [dø-zɶrø]
Deux héros heureux [dø-ero-ɶrø] (pas de liaison)
Deux◡ans [dø-z-ɑ̃]
Deux cents [dø-sɑ̃]
Deux cents◡ans [dø-sɑ̃-z-ɑ̃]
Deux◡encens [dø-z-ɑ̃sɑ̃]
Deux◡heures [dø-z-ɶr]
Deux sœurs [dø-sɶr]

Quatre◡euros [katr-øro]
Quatre◡zéros [kat-zero] ou [katrə-zero]
Quatre◡oraux [katr-ɔro]
Quatre◡heureux [katr-ɶrø]
Quatre héros [katrə-ʼero] (pas de liaison)
Quatre héros heureux [katrə-ero-ɶrø] (pas de liaison)
Quatre◡ans [katr-ɑ̃]
Quatre cents [kat-sɑ̃] ou [katrə-sɑ̃]
Quatre cents◡ans [kat-sɑ̃-z-ɑ̃] ou [katrə-sɑ̃-z-ɑ̃]
Quatre◡encens [katr-ɑ̃sɑ̃]
Quatre◡heures [katr-ɶr]
Quatre sœurs [kat-sɶr] ou [katrə-sɶr]
Quatre◡œufs [katr-ø]
Quatre-quarts [kat-kar] (Cake)
Quatre-quatre [kat-katr] ou [kat-kat] (Voiture 4×4)

Six◡œufs [si-z-ø]
Ciseau [sizo] 
Six seaux [si-so]
Six◡euros [si-z-øro]
Six◡oraux [si-z-ɔro]
Six héros [si-ʼero] (pas de liaison)
Six◡heures [si-z-ɶr]
Six sœurs [si-sɶr]
Six◡ans [si-z-ɑ̃]
Six cents [si-sɑ̃]
Six cents◡ans [si-sɑ̃-z-ɑ̃]

Huit◡euros [ʼɥi-t-øro]
Huit taureaux [ʼɥi-tɔro]
Huit◡oraux [ʼɥi-t-ɔro]
Huit zéros [ʼɥi-zero]
Huit héros [ʼɥi-ʼero] (pas de liaison)
Huit◡heures [ʼɥi-t-ɶr]
Huit◡ans [ʼɥi-t-ɑ̃]
Huit cents◡ans [ʼɥi-sɑ̃-z-ɑ̃]

Neuf◡heures [nɶ-v-ɶr]
Neuf◡ans [nɶ-v-ɑ̃]
Neveu [nəvø]
Neuf vieux [nɶf-vjø]
Neuf veaux [nɶf-vo]
Neuf vœux [nɶf-vø]  
Neuf◡euros [nɶ-f-øro]
Neuf héros [nɶf-ʼero] (pas de liaison)
Neuf◡hommes [nɶ-f-ɔm]

Douze◡heures [du-z-ɶr]
Douceur [dusɶr]
Douze◡œufs [du-z-ø]
Douze◡ans [du-z-ɑ̃]
Douze◡euros [du-z-øro]
Douze◡oraux [du-z-ɔro]
Douze zéros [duz-zero]
Douze héros [duz-ʼero] (pas de liaison)


Les paronymes (partie 3)

QUI SE RESSEMBLE… NE S’ASSEMBLE PAS !

Apprenez à prononcer correctement le français avec des exercices de phonétique !

La compréhension [la-kɔ̃-pre-ɑ̃-sjɔ̃] / L’incompréhension
[lε̃-kɔ̃-pre-ɑ̃-sjɔ̃]

Et ton amant [e-tɔ̃-na-mɑ̃] / Étonnamment [e-tɔ-na-mɑ̃]

Un jeune inconnu [œ̃-ʒɶ-nε̃-kɔ-ny] / Un jeune nain connu [œ̃-ʒɶn-nε̃-kɔ-ny]

La grand-mère [la-grɑ̃-mεr] / La grammaire [la-gra-mεr]

C’est tout vert [sε-tu-vεr] / C’est ouvert [sε-tu-vεr]

J’ai tout fait [ʒe-tu-fε] / J’étouffais [ʒe-tu-fε]

Je nomme [ʒə-nɔm] / Jeune homme [ʒɶ-nɔm]

Sept sous-plats [sεt-su-pla] / Cette soupe-là [sεt-sup-la]

Un cœur d’or [œ̃-kɶr-dɔr] / Un quart d’heure [œ̃-kar-dɔr]