Annette

Janvier 2019

Annette, répète les petites phrases suivantes :

On◡en◡a. On n’en◡a pas.
Ils◡en◡ont. Ils n’en◡ont pas.

Allongement des voyelles (en gras) à la fin d’un groupe rythmique.

Lorsqu’on parle de durée vocalique en français, on pense aux voyelles longues accentuées.

A la fin d’un groupe phonique, on met l’intonation en allongeant la voyelle (on met le signe : juste après la voyelle) lorsque c’est possible.

Allongement d’une voyelle + [r], [z], [ʒ], [v] ou du groupe [vr].

Exemples : vivre [vi:vr], écrire [ekri:r], recouvrir [rəkuvri:r], l’histoire [listwa:r], plage [pla:ʒ]

Allongement de la voyelle [ɛ] + [m], [n], [l], [r], [p], [t], [d], [b], [g] (et groupes consonantiques br, bl, cr, cl…).

Exemples : poème [pɔε:m], j’aime [ʒε:m], lumière [lymjε:r], l’hiver [livε:r], faire [fε:r], poussière [pusjε:r], millième [miljε:m]

Il◡est bientôt l’heure de la pause. [po:z]

Quel bonheur [bɔnɶ:r], cette◡eau est si claire ! [klε:r]

 

(Lecture Jean d’Ormesson le français langue animale
Annette, nous reprendrons cette lecture mardi 22.)

Devenir chèvre : se mettre en colère
Noyer le poisson : embrouiller, embobiner quelqu’un
Le dindon de la farce : Se faire avoir, duper par les autres

Lecture de Barbara de Jacques Prévert

Attention à la prononciation de Puis (ne pas prononcer Pouis) 
QQ informations sur le son [ɥ] 
On dit que la semi-consonne ui [ɥi] est fricative, car la bouche se resserre sans qu’elle soit fermée. En d’autres termes, la voie par où passe l’air expiré (chenal expiratoire) est resserré sans être pour autant complètement fermé. On dit qu’elle est antérieure, car la langue se positionne à l’avant de la bouche. On dit qu’elle est arrondie, car la bouche forme un rond.

Les lèvres s’avancent en s’arrondissant. La pointe de la langue touche les incisives de la mâchoire inférieure. L’air qui passe par la bouche arrondie provoque un son légèrement sifflant.

Exercice 2

Répétez 10 fois u… i… u… i… de plus en plus vite jusqu’à dire « ui ».

Exercice 3

La pluie – l’ennui – un fruit – un bruit – un tuyau – la nuit – une fuite – une truie – une truite – c’est cuit – une htre – huit – conduire – produire – luire – puisque – je suis – un buisson – le mois de juillet – une intuition – être intuitif – construire – de l’huile – huileux – traduire – il est minuit – Le jardin des Tuileries – une tuile – une puissance – un puits

casque Ecoutez et répétez Mots 1 avec ui

Exercice 4

Un fluide – un petit-suisse – la Suisse – une suite – où suis-je ? – un enduit – une épuisette – une nuisette – une poursuite – un insecte nuisible – jésuite – juif – un Inuit – s’instruire – la fluidité – être épuisé – une cuisse – de l’essuie-tout – nuire à quelqu’un – un cuistot (familier) – un cuisinier – une cuisine – le cuivre – du cuir – une cuillère – un court-circuit – celui-ci – celui-là – faire l’école buissonnière – bruiner – un biscuit – un menuisier – une menuiserie

casque Ecoutez et répétez Mots 2 avec ui

L’expression « J’ai beau + infinitif » signifie s’efforcer en vain de faire quelque chose.

J’ai beau crier, personne ne m’entend.

J’ai beau mettre les bouchées doubles, je n’arriverai pas à rattraper mon retard.

Elle a beau faire du sport, elle ne perd pas un gramme !

Il a beau réfléchir, il ne comprend pas.

Nous avons beau arroser le jardin, rien ne pousse.

L’expression pourrait être remplacée par « Bien que ».
Ex. Bien que je crie, personne ne m’entend.

Larousse (Différence entre traîtrise et trahison)

Traîtrise : Comportement perfide. (Littéraire) Acte de trahison.
Trahison : Action de trahir son pays, sa patrie, une cause. Manquement à la parole donnée, à un engagement, à un devoir de solidarité. Atteinte aux intérêts fondamentaux de la nation, commise par un Français ou un militaire au service de la France. (Cette atteinte constitue le fait d’espionnage si l’auteur est étranger.)

Lecture : enchaînement et liaison

C’est◡un◡inconnu.

(Annette, il faut que tu le dises en une fois, il s’agit d’un mot phonique. Si tu le dis en deux fois comme hier soir, on comprendra alors : C’est◡un◡nain – connu.)
Même chose pour :
Les gares / sont dessinées. 
Les garçons / dessinaient.
Essaie de faire la différence entre « J’ai tout fait » et « j’étouffais ». Si tu accentues au bon endroit, tu entendras la nuance.

Je n’en◡ai aucune◡idée.

C’est◡une◡incroyable◡histoire.

C’est◡un grand◡écrivain. (2 liaisons en -t)

J’ai du mal◡à croire à ta version des faits.

Le professeur Montagnier croit à un vaccin thérapeutique. (pas de liaison)

Mes camarades de classe sont Anna, Barbara et Emma. (Travail sur le A)

Ils n’en◡ont pas.

Une destination pour◡un dépaysement total. [depe.iz.mɑ̃]

Le R à l’intérieur des mots

Aujourd’hui

Amertume

Regard

Repartir