Respirer et méditer comme une grenouille

Dans cet◡exercice, je vais t’apprendre à rester aussi tranquille qu’une grenouille. Tu dois seulement t’asseoir quelque part avec le dos droit, les jambes devant toi, et toute ton◡attention auprès de toi.

Les grenouilles peuvent sauter très loin, elles peuvent coasser très fort. Mais◡elles peuvent rester aussi complètement immobiles et ne rien faire. Même les grenouilles trouvent que c’est difficile au début de rester tranquille comme ça. Les bras veulent bouger, les jambes aussi tout le temps. Mais plus tu feras cet◡exercice, mieux ça marchera. Et alors, alors cela devient agréable de ne rien◡avoir◡à faire. De ne rien faire d’autre que rester tranquille. Aussi tranquille qu’une grenouille.

Si c’est◡agréable, tu peux baisser les paupières ou bien fermer complètement les◡yeux. Fais seulement ce que toi tu trouves agréable et reste tranquille comme la grenouille. Aussi tranquille que possible. Et pour pouvoir rester assis aussi tranquille, tu as besoin de faire◡attention. Faire◡attention et rester tranquille. Les jambes sont tranquilles. Tes bras sont tranquilles. Tes cuisses sont tranquilles. Et même ta tête se tient tranquille. Elle◡est◡en repos.

Et quand tu es ainsi tranquille, tu remarques que peut-être il◡y a toujours quelque chose qui bouge◡en toi. Peut-être les◡yeux, ou un doigt, ou tes cuisses qui ne peuvent pas arrêter de remuer. Mais ce n’est pas grave. Il ne s’agit pas d’être complètement immobile, mais de se rendre compte quand quelque chose bouge.

Et sais-tu ce qui continue de bouger ? Même quand tu es tout◡à fait calme ? C’est la respiration. La respiration dans ton ventre.

Pose maintenant les mains sur ton ventre. Sens comme◡il monte et comme◡il descend, avec la respiration. Un peu en haut, un peu en bas. Ainsi va ton ventre. Un peu en haut, un peu en bas. Sens bien cette respiration calme.

Et tout comme la grenouille, tu es encore tranquille, aussi tranquille que tu peux l’être en ce moment. Et tu continues à faire◡attention à ta respiration. Dans ton ventre. C’est bien.

Faire◡attention à sa respiration, c’est très◡utile lorsqu’on s’est fait mal, lorsqu’on◡est fâché, fatigué, ou qu’on veut tout simplement se reposer et qu’on n’y arrive pas.

Demain, peut-être auras-tu encore◡envie de t’exercer à être tranquille comme◡une grenouille. Qui sait ? Quand tu entendras la clochette, tu te lèveras lentement, et tu continueras ta journée. Je te souhaite beaucoup de plaisirs aujourd’hui.

Extrait du CD de méditation accompagnant le livre « Calme et attentif comme une grenouille » d’Eline Snel. Voix de Sara Giraudeau.