La prononciation du R

Le R, le mal-aimé de l’alphabet français

Le R est souvent la « bête noire » des non-natifs. Pourtant, il s’agit d’une consonne douce et souvent relâchée à l’oral. Il arrive même que le R d’un groupe consonantique (BR, CR, DR, FR, GR, PR, VR…) suivi d’un E muet disparaisse dans le langage courant.

« Ouv’ la f’nêt’, il fait trop chaud. » (Ouvre la fenêtre, il fait trop chaud.)

« Un’ tabl’ pour quat’, s’il vous plaît ! » (Une table pour quatre, s’il vous plaît !)

« Pauv’ tache ! » (Pauvre tache !)

Alors rassurés ? Tant mieux… mais ce n’est pas une raison pour laisser tomber le R, car au fond personne ne peut lui échapper ; il est omniprésent. Pour vous aider à bien l’appréhender, voici quelques conseils pour le prononcer correctement – et quelle que soit la syllabe qu’il occupe dans le mot.

Quand le R final suit une voyelle

Pour commencer, je vous propose de vous entraîner à expirer un petit souffle. (Le R est produit à l’avant de la bouche.) Ce dernier doit être doux, légèrement sonore voire à peine perceptible. Le son sortant de votre bouche (ouverte) doit être le mélange d’un soupir et d’un grognement animal. Souvenez-vous que la langue doit se positionner derrière les dents du bas et qu’elle ne doit absolument pas bouger.

Pour commencer, vous allez prononcer ces quelques mots en allongeant la voyelle qui précède le R, puis marquer une pause avant d’expirer l’air venant de votre gorge. Les cordes vocales doivent vibrer, un peu comme quand vous vous raclez la gorge pour éclaircir votre voix. Répétez plusieurs fois chaque mot de plus en plus vite jusqu’à ce que le R fasse partie de l’intégralité du mot. Si vous n’entendez pas le son R, allongez-le alors de manière exagérée mais sans l’alourdir.

Maaa-R=> Mare
Canaaa-R => Canard
Taaa-R => Tard
Cauchemaaa-R => Cauchemard [kɔʃmar]
Baaa-R => Bar
Zanzibaaa-R => Zanzibar

Souveniii-R => Souvenir [suvnir]
Souriii-R => Sourire
Plaisiii-R => Plaisir
Écriii-R => Écrire
Ooo -R=>  Or
Douleuuu-R => Douleur
Musculaiii-R => Musculaire

Peuuu-R => Peur
Noiii-R => Noir
Miroiii-R => Miroir
Muuu-R => Mur
Mèèè-R => Mer
Piii-R => Pire
Meilleuuu-R => Meilleure
Duuu-R => Dur
Fèèè-R => Fer

Répétez les phrases suivantes à haute voix en veillant à placer votre langue derrière les incisives de la mâchoire inférieure pour articuler le R.

La mare aux canards
Il est tard
C’est un cauchemar [kɔʃmar]
C’est un piano-bar
L’île de Zanzibar

Un beau souvenir [suvnir]
Un beau sourire
Le plaisir d’écrire
Un bouton d’or
Des douleurs musculaires

La peur du noir
Un miroir sur le mur
La Mer Noire
Pour le pire et le meilleur
Dur comme fer

Quand le R initial est suivi d’une voyelle

Rire, rare, rose, rude, rêve… sont des mots que beaucoup d’entre vous évitent de prononcer par crainte d’être mal compris. Voici un petit exercice pour vous aider à apprivoiser le R. On commence par prononcer la voyelle, puis on y ajoute le son [g] pour provoquer une tension (la gorge se serre), enfin on relâche tout pour libérer le R. Lisez les différentes étapes pour prononcer les mots difficiles. (La langue est toujours au repos en bas.)

I (lèvres étirées comme pour sourire) => I-GUI => I-RI => RI => RIR’
A (bouche très ouverte) => A-GUA => A-RA => RA => RAR’
O (lèvres arrondies) => O-GO => O-RO => RO => ROZ’
U (lèvres arrondies) => U-GU => U-RU => RU => RUZ’
Ê (lèvres entrouvertes) => Ê-GUÊ => Ê-RÊ => RÊ => RÊV’

Quand le R fait partie d’un groupe consonantique

La prononciation d’un groupe consonantique, tel que CR pour « crevette crue » ou GR pour « grâce » n’est pas toujours chose aisée. Je vous propose cette astuce qui consiste à intégrer un E entre la consonne et le R qui forment le groupe consonantique. Répéter les phrases ou les mots plusieurs fois à la suite, de plus en plus vite, jusqu’à ce que le E disparaisse.

Crevette crue [krəvεt kry]=> Kere-vèt keru
Frites grasses [frit gras]=> Ferit’ gueras’
Travail ingrat [travaj ε̃gra]=> Tera-vail in-guera
Tristes tropiques [trist trɔpik]=> Terist’ tero-pik
Gri-gri africain [grigri afrkε̃]=> Gueri-gueri aferi-cain
Grammaire française [gramεr frɑ̃sεz]=> Guera-maire Feran-çèz

Fruit du grenadier [frɥi dy grənadje] => Ferui du guere-nadié
Sucre en poudre [sukrɑ̃pudr]=> Sukeren poudere
Découvrir un livre [dekuvrir œ̃ livr]=> Découverir un livere
Fromage de brebis [frɔmaʒ də brəbi]=> Fero-maj’ de bere-bi
Gros crocodile [gro krɔkɔdil]=> Guero kero-codil’
Grande surprise [grɑ̃d syrpriz] => Guerand sur-periz