Marguerite Yourcenar

Femme de lettres de nationalité française et américaine (Bruxelles 1903 – Mount Desert Island, Maine [É.-U.], 1987) : lire la biographie de Marguerite Youcenar sur l’Encyclopédie Larousse.

Marguerite Yourcenar a été la première femme élue en 1979 à l’Académie française, grâce au soutien actif de Jean d’Ormesson. Le poème « Vous ne saurez jamais » est tiré de son recueil Les charités d’Alcippe, nouvelle édition 1984, chez Gallimard.

VOUS NE SAUREZ JAMAIS 

Vous ne saurez jamais que votre◡âme voyage
Comme au fond de mon cœur un doux cœur adopté ;
Et que rien, ni le temps, d’autres◡amours, ni l’âge,
N’empêcheront jamais que vous◡ayez◡été.

Que la beauté du monde a pris votre visage,
Vit de votre douceur, luit de votre clarté,
Et que ce lac pensif au fond du paysage
Me redit seulement votre sérénité.

Vous ne saurez jamais que j’emporte votre◡âme
Comme une lampe d’or qui m’éclaire en marchant ;
Qu’un peu de votre voix a passé dans mon chant.

Doux flambeau, vos rayons, doux brasier, votre flamme,
M’instruisent des sentiers que vous◡avez suivis,
Et vous vivez un peu puisque je vous survis.