Sons E [EU] É È / Ê

Le travail contenu dans ce fichier est purement expérimental ; la méthode ne respecte pas l’API (Alphabet Phonétique International).

Son E [EU] (voyelle intermédiaire/centrale, antérieure, arrondie)

On dit que la voyelle est intermédiaire ou centrale, car la langue se positionne au milieu de la mâchoire.
On dit que la voyelle est antérieure, car la langue est très en avant.
On dit qu’elle est arrondie, car il faut arrondir les lèvres.

Aller à la page Son É                                                   Aller à la page Son È / Ê  

La bouche doit être ronde pour faire le son « e » arrondi, celui que l’on entend dans « 2 » (deux). La langue se positionne entre les dents du bas et le palais, au milieu de la mâchoire inférieure.

On écrit « e », « eu », « eux », « œu », « oeud » => on prononce [eu]

 Ecoutez l’audio Son e [eu]

Mais comment reconnaître le son [eu] ?

Prenons par exemple le mot « Cerise ». Nous avons donc dans la première syllabe une lettre « e » non accentuée. La question que vous vous posez probablement est :

Dois-je prononcer [eu] ou [é] ? En d’autres termes, [Sériz’] ou [Seuriz’) ?

Je vais donc vous donner une astuce pour ne plus vous tromper.

Lorsque la lettre « e » est suivi d’une seule consonne (sauf le « x » qui vaut phonétiquement parlant 2 consonnes « gz » ou « ks »), vous devrez prononcer [eu].

Par exemple, prenons le mot « demande » ou encore le mot « cerise » évoqué auparavant. On remarque que les « e » sont suivis d’une seule consonne. Par conséquent, il faudra prononcer [eu] dans les deux cas.

  • Demande [deu mand’] ; cerise [seuriz’]

Dans les autres cas, c’est-à-dire quand le « e » précède deux consonnes, le « e » se prononcera « é » ou « è ». Exemples : perle [pèrl’] ; serrurier [sé ru rié]

Il existe cependant des exceptions à cette règle : secret [seu kré] ; secrétaire [seu kré tèr’] ; dessous [deu ssou] ; dessus [deu ssu] ; et tous les mots commençant par ress- comme ressource, ressaisir, ressort, resserrer, ressac, ressembler, ressentir… (sauf ressusciter).  

Par ailleurs, toutes les monosyllabes avec un « e » se prononcent [eu] sauf « les » [lé] et « des » [dé] : je, me, te, se, le, de, ce, que, ne.

Par exemple, la phrase « Je me demande ce que je ferai si la terre se mettait à trembler. » se prononcera [jeu meu deumand’ seu keu jeu feuré si la tèrr’ seu mété ta tremblé.]

Les homophones avec le son [eu]

Je – jeu – jeux (si vous ne prononcez pas correctement le [eu], un français va entendre j’ai – jet – geai son [É])

Ne  – nœud (si vous ne prononcez pas correctement le [eu], un français va entendre né – naît – nez son [É])

Veux/veut (du verbe vouloir) – voeu – voeux (si vous ne prononcez pas correctement le [eu], un français va entendre vais (du verbe aller) son [É])

Peux/peut (du verbe pouvoir) – peu (si vous ne prononcez pas correctement le [eu], un français va entendre paix – paie – paye son [É])

Te (si vous ne prononcez pas correctement le [eu], un français va entendre thé – taie – tais/tait (du verbe se taire) son [É])

Me – meuh (si vous ne prononcez pas correctement le [eu], un français va entendre mais – met/mets (du verbe mettre) – mets son [É])

Quequeue (si vous ne prononcez pas correctement le [eu], un français va entendre quai son [É])

Feu (si vous ne prononcez pas correctement le [eu], un français va entendre fais/fait (du verbe faire) son [É])

Le (si vous ne prononcez pas correctement le [eu], un français va entendre lait, laid, laie son [É])

Dedeux (si vous ne prononcez pas correctement le [eu], un français va entendre , dès son [É] ou [È])

Seceuxce (si vous ne prononcez pas correctement le [eu], un français va entendre sais/sait (verbe savoir), c’est, ses, ces son [É])

Un cheval – un cheveu – un creux – curieux – la peur – une sœur (attention non arrondi) – une fleur – un cœur – des mœurs – deux – bleu – des pleurs – le bonheur – l’heure – un œuf – un bœuf – heureux – jeudi – mercredi – un melon – premier – un grenier – un vide-grenier – renier – second – un vœu – un nœud – jeter – appeler – un gouvernement – un rassemblement

 Ecoutez et répétez les mots Audio son E [EU]

 Bizarrerie de la langue française
Monsieur : Mon/sieur ne se lit pas [MON SIEUR] mais [MEU SSIEU]. 

 Ecoutez le mot Audio monsieur

Le « e » muet :

  • Dans le français parlé, le « e » qui termine un mot n’est généralement pas prononcé.

La fillette regarde avec envie la vitrine du pâtissier. [LA FIYÈT’ REUGARD’ AVEK ENVI LA VITRIN’ DU PATISSIÉ]

C’est un illustre inconnu !  [SÉT1 NILLUSTR1CONNU]

C’est une énorme entreprise !  [SÉTUNÉNORMENTREUPRIZ’]

  • Dans certains cas, le « e » se trouvant entre deux consonnes n’est pas prononcé.

Heureusement [HEUREUZ’MEN]     Un boulevard [BOUL’VAR]

  • Dans les noms composés séparés par un tiret, le « e » ne se prononce pas non plus.

Une contre-allée [CONTRALÉ]     Une contre-enquête [CONTRENKÈT’] 
Une contre-attaque [CONTRATAK]

 Ecoutez et répétez les mots Audio E muet

Mais alors quand doit-on prononcer le « e » ?

  • Le « e » se prononce quand il est précédé de 2 consonnes et suivi d’au moins 1 consonne.

Bretagne [BREU TA GN’]
Un enregistrement [EN REU JIS TREU MENT] (ici 2 « e » prononcés « RE » et « TRE ») Autrement [O TREU MEN]
Justement [JUS TEU MEN]
Réglementaire [RÉ GLEU MEN TÈR’]

Exception à la règle des accents : Règlement [RÈ GLEU MEN] => il prend un accent grave dans sa première syllabe ; or il devrait être aigu, car l’accent grave se met uniquement lorsque un « e » muet suit dans la syllabe suivante ; or ici le « e » n’est pas muet, il se prononce et deux consonnes le précèdent.

 Ecoutez et répétez les mots Audio E non muet

  • Le « e » est également prononcé dans tous les mots d’une seule syllabe : je, te, me, se, le, que, meuh, euh
  • Exercice de prononciation 1
BE – PE – BE – PE – BE – PE – BE – PE – BE – PE – BE – PE – BE – PE – BE – PE
DE – TE – DE –TE – DE – TE – DE –TE – DE – TE – DE –TE – DE – TE – DE – TE
FE – DE – BE – FE – DE – BE – FE – DE – BE – FE – DE – BE – FE – DE – BE
SE – ZE – SE – ZE – SE – ZE – SE – ZE – SE – ZE – SE – ZE – SE – ZE  – SE – ZE
JE – CHE – JE – CHE – JE – CHE – JE – CHE – JE – CHE – JE – CHE – JE – CHE
ME – NE – ME – NE – ME – NE – ME – NE – ME – NE – ME – NE – ME – NE – ME – NE
NE – ME – LE – NE – ME – LE – NE – ME – LE – NE– ME – LE – NE – ME – LE
GUE – KE – GUE – KE – GUE – KE – GUE – KE – GUE – KE – GUE – KE – GUE – KE 

Entraînez-vous Exercice de prononciation SON e

  • Exercice de prononciation 2

FEU DE BOIS  – FEU DE BOIS  – FEU DE BOIS  – FEU DE BOIS  – FEU DE BOIS
NE ME LE DIS PAS – NE ME LE DIS PAS – NE ME LE DIS PAS – NE ME LE DIS PAS
PETIT PEU – PETIT POT – PETIT PEU – PETIT POT – PETIT PEU – PETIT POT
DECI – DELÀ – DECI – DELÀ – DECI – DELÀ – DECI – DELÀ – DECI – DELÀ 

  Entraînez-vous Exercice 2 de prononciation SON e

  • Exercice de prononciation 3 : répétez au moins trois fois la phrase suivante.
    Veillez à bien faire les liaisons (n’hésitez pas à les exagérer) et à étirer les lèvres pour le son [i]. 
JE VEUX ET J’EXIGE D’EXQUISES EXCUSES. JE VEUX ET J’EXIGE D’EXQUISES EXCUSES. JE VEUX ET J’EXIGE D’EXQUISES EXCUSES.
[JEU / VEU / ZÉ / JÉK / ZIJ’ /  DÉKS / KIZ  / ZÉK / SKUZ’]
 

 

3 réflexions au sujet de « Sons E [EU] É È / Ê »

  1. Excellent pour les élèves étrangers qui nécessitent adapter la position de la langue et retenir phonétiquement par la répétition la prononciation de l’ensemble consonne-voyelle. Méthode que j’applique depuis des années. La voix de la locutrice est claire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *