Jana

Phonétique : la lettre « s » placée entre deux consonnes fait le son [z].

Audio de Val – le 19 janvier 2021 (ce sont les erreurs de prononciation, voir les mots en gras dans la liste de ton audio)
Audio de Jana – le 18 janvier 2021

Je dirai Aisément Mai Il faisait
Maïs Haïr Naïvement
Une craie Une taie Elle paiera
aïe Laid, laide Le travail Le corail
De l’ail La maille Une bataille
La faim Un daim
Tu aimes Une main
Prochain Une fontaine Prochaine
L’air La chair
Une secrétaire Un notaire Un palais
Mais Je voudrais être à l’aise
Mauvaise Du lait Elle voulait
La paix Aix (ville)

Voici quelques mots à répéter ensemble + audio

La haine, haïr, naïf… lu par val le 19/01/2021

La haine [la ɛn] (an allemand, Hass)
Haïr [‘a-ir]
Naïf, naïve [na-if / na-iv]= candide, ingénu(e) (en allemand, naiv)
Aix-en-Provence [ɛk-sã-prɔ-vãs]

Cours du 12 janvier 2021

Bonjour Jana, voici le bilan que nous allons voir en cours. Attention vous avez tendance à vouloir prononcer le r à la fin des mots -ier [je], il ne faut pas le prononcer, car il est muet. La combinaison de lettres « er » fait très souvent le son [e] sauf quelques cas comme : fer [fεr], mer [mεr], ver [vεr]

Partie 1

« Qu’ai-je donc fait ? [kεʒ-dɔ̃k-fε]On entend [Kwaj]
J’ai aimé l’eau, la lumière, le soleil, les matins d’été, les ports,
[ʒε-ε-me-lo-la-ly-mjεr-lə-sɔ-lεj-le-ma-tε̃-de-te-le-pɔr] – On entend J’aime l’eau
dansun village des Pouilles dont j’ai oublié le nom.
[dɑ̃-zœ̃-vi-laʒ-de-puj-dɔ̃-ʒe-u-bli-jε-lə-nɔ̃]

Partie 2

J’ai eu de la chance. Merci. J’ai commis des fautes et deserreurs. Pardon.
[ʒɛ-y-də la ʃɑ̃s-mɛr-si-ʒɛ-kɔ-mi-de-fot-e-de-zεrɶr-par-dɔ̃] : « eu » se prononce [y]
J’ai eu de la chance. Merci. J’ai commis des fautes et deserreurs. Pardon.
[ʒɛ-y-də la ʃɑ̃s-mɛr-si-ʒɛ-kɔ-mi-de-fot-e-de-zεrɶr-par-dɔ̃] : on entend des horreurs
Saluez le monde pour moi quand je ne serai plus là. [sa-lɥe-lə-mɔ̃d-pur-mwa-kɑ̃-ʒə-nə-sə-re-ply-la] : on entend je ne sera

Partie 3

C’estune drôle de machine à faire verser des larmes de sang et à rendre fou de bonheur.
[sɛ-tyn-drol-də-ma-ʃin-a-fɛr-vɛrse-de-lar-mə-də-sɑ̃-e-a-rɑ̃-drə-fu-də-bɔn-ɶr] : on entend larmes de saint
Je me retourne encoreune fois sur ce temps perdu et gagné : le r avec la langue en bas
[ʒə-mə-rə-tur-nɑ̃-kɔr-syr-sə-tɑ̃-pɛr-dy-e-ga-ɲe]

et je me dis, [e-ʒə-mə-di]
je me trompe peut-être, qu’il m’a donné – comme ça, pour rien,
[ʒə-mə-trɔ̃p-pø-tɛtr-kil-ma-dɔ-ne-cɔm-sa-pur-rjɛ̃]
avec beaucoup de grâce et de bonne volonté – ce qu’ily a eu de meilleur [a-vɛk-bo-ku-də-gras-e-də-bɔn-vɔ-lɔ̃-te-sə-kil-ja-y-də-mɛjœr]
de touteéternité : la vie d’unhomme parmi lesautres. » : on refait les liaisons ensemble.
[dətu-te-tɛr-ni-te-la-vi-dœ̃-nɔm-par-mi-le-zotr]

Les mois de l’année lecture Val le 12 janvier 2021

Janvier [ʒɑ̃-vje]
Février [fe-vri-je]
Mars [mars]
Avril [a-vril]
Mai [mε]
Juin [ʒɥε̃]
Juillet [ʒɥi-jε]
Août [ut]
Septembre [sɛptɑ̃br]
Octobre [ɔktɔbr]
Novembre [nɔvɑ̃br]
Décembre [desɑ̃br]

Règle : On ne fait jamais la liaison entre « et » et la voyelle du mot qui suit.
Ex. Un bateau et#un train

Chère Jana, je te propose donc de travailler à la maison sur des audios MP3 que tu peux m’envoyer quand tu peux. Par exemple, une seconde version du texte Qu’ai-je donc fait avec la phonétique.
En voici une lecture pour l’entrainement.

Qu’ai-je donc fait lu par Val le 5 janvier 2021

+ Relire la leçon Réviser son alphabet international
+ Apprendre les règles phonétiques suivantes par coeur :

CCVC (C pour Consonne, V pour Voyelle)
CCeC = le « e » se prononce obligatoirement (ex : appartement [apartɘmɑ̃], quelque part [kɛlkə par], quelque chose [kɛlkə ʃoz])

CeC = le e devient muet (ex : prévenir [prevnir], médecin [mɛtsɛ̃], rarement [rarmɑ̃]

In + consonne ou Im + consonne = voyelle nasale + consonne
Exemples : Indirect [ε̃dirɛkt] – Important [ε̃pɔrtɑ̃]
Exceptions : Im + m = on perd la nasalisation. Ex : Immeuble [imɶbl], immobile [imɔbil]

La combinaison de A+I « Ai » fait le son [ɛ]
La combinaison de O+I « Oi » fait le son [wa]

Cours du 5 janvier 2021

Première lecture de Jana 04 janvier 2021

Bilan de votre lecture

Jana, en rouge, tous les sons et les mots que nous devons voir ensemble.
Bravo pour le son /ə/ que vous prononcez bien, ainsi que les liaisons.
Il y a une confusion entre les sons U [y] /OU [u]
En français, nous avons bcp de consonnes muettes à la fin des mots comme port, intérêt, rond, etc.
Les voyelles nasales sont également à voir ensemble. La phonétique va vous aider beaucoup dans l’apprentissage des sons en français.

« Qu’ai-je donc fait ? [kεʒ-dɔ̃k-fε]On entend [Kwa]

J’ai aimé l’eau, la lumière, le soleil, les matins d’été, les ports,
εε-me-lo-la-ly-mjεr-lə-sɔ-lεj-le-ma-tε̃-de-te-le-pɔr]

la douceur du soir dans les collines et une foule de détails
[la-du-sɶr-dy-swar-dɑ̃-le-kɔ-lin-e-yn-ful-də-de-taj]

sans le moindreintérêt comme cetolivier très rond
[sɑ̃-lə-mwε̃-drε̃-te-rε-kɔm-sε-tɔ-li-vje-trε-rɔ̃]

dont je me souviensencore dans la baie de Fethiye
[dɔ̃-ʒə-mə-su-vjε̃-zɑ̃-kɔr-dɑ̃-la-bε-də-fe-tij]

ou unescalier bleu et blanc flanqué de deux fontaines
[u-œ̃-nεs-ka-lje-blø-e-blɑ̃-flɑ̃-ke-də-dø-fɔ̃-tεn]

dansun village des Pouilles dont j’ai oublié le nom.
[dɑ̃-zœ̃-vi-laʒ-de-puj-dɔ̃-ʒe-u-bli-jε-lə-nɔ̃]

Je ne regrette ni d’être venu ni de devoir repartir vers quelque chose
[ʒə-nə-rə-grɛt-ni-dɛ-trə-və-ny-ni-də-dəvwar-rə-par-tir-vɛr-kɛl-kə-ʃoz]

d’inconnu dont personne, grâceà Dieu, n’a jamais pu rien savoir.
[dɛ̃-kɔ-ny-dɔ̃-pɛr-sɔn-gra-sa-djø-na-ʒa-mɛ-py-rjɛ̃-sa-vwar]

J’ai trouvé la vie très belle et assez longueà mon goût.
[ʒɛ-tru-ve-la -vi-trɛ-bɛl-e-ase-lɔ̃-ga-mɔ̃-gu]

J’ai eu de la chance. Merci. J’ai commis des fautes et deserreurs. Pardon.
[ʒɛ-y-də la ʃɑ̃s-mɛr-si-ʒɛ-kɔ-mi-de-fot-e-de-zεrɶr-par-dɔ̃]

Pensezà moi de tempsen temps. [pɑ̃-se-za-mwa-də-tɑ̃-zɑ̃-tɑ̃]

Saluez le monde pour moi quand je ne serai plus là. [sa-lɥe-lə-mɔ̃d-pur-mwa-kɑ̃-ʒə-nə-sə-re-ply-la]

C’estune drôle de machine à faire verser des larmes de sang et à rendre fou de bonheur.
[sɛ-tyn-drol-də-ma-ʃin-a-fɛr-vɛrse-de-lar-mə-də-sɑ̃-e-a-rɑ̃-drə-fu-də-bɔn-ɶr]

Je me retourne encoreune fois sur ce temps perdu et gagné
[ʒə-mə-rə-tur-nɑ̃-kɔr-syr-sə-tɑ̃-pɛr-dy-e-ga-ɲe]

et je me dis, [e-ʒə-mə-di]

je me trompe peut-être, qu’il m’a donné – comme ça, pour rien,
[ʒə-mə-trɔ̃p-pø-tɛtr-kil-ma-dɔ-ne-cɔm-sa-pur-rjɛ̃]

avec beaucoup de grâce et de bonne volonté – ce qu’ily a eu de meilleur [a-vɛk-bo-ku-də-gras-e-də-bɔn-vɔ-lɔ̃-te-sə-kil-ja-y-də-mɛjœr]

de touteéternité : la vie d’unhomme parmi lesautres. »
[dətu-te-tɛr-ni-te-la-vi-dœ̃-nɔm-par-mi-le-zotr]

Jean D’Ormesson

Prononcer correctement le français grâce à la phonétique !