Le diable s’habille en Prada

Andy se prépareà prendre des notes.

Miranda : Où sont lesarticles desannonceurs ?

Nigel se joint aux quatre personnes présentes. Miranda choisit une robe, et juge qu’il faudrait ajouter une ceinture. Une jeune femme lui montre deux ceintures bleu-vert, afin qu’elle fasse son choix. Andy glousse dans son coin et surprend l’équipe qui se retourne verselle.

Miranda : (à Andy) Qu’est-ce qui vous fait rire ? J’ai dit quelque chose de drôle ?

Andy : Euh… Oh, non, non, non… Rien, vous voyez, c’est juste que pour moi, il n’ya pas vraiment de différence entre ces ceintures. Je débute, je ne connais pas grand-chose à ces trucs-là.

Miranda : Ces… Ces trucs-là ? Ah, je vois. D’accord, vous pensez que tout ceci n’a rienà voir avec vous ! Vous regardez dans votre placard et vous choisissez… disons, cetteespèce de pull-over difforme parexemple, parce que vous voulez montrer au monde que vous vous prenez tropau sérieux pour vous soucier réellement des vêtements que vous mettez, mais ce que vousignorez, ce n’est pas que ce pull est juste bleu. Il n’est ni turquoise, ni azur. C’estun pull cellulaire et vousêtes aussi parfaitement inconsciente du fait que, en 2002, Oscar de la Renta a présenté une collection de robes cellulaires, et c’est Yves Saint-Laurent, il me semble, qui a créé les vestes militaires bleu cellulaire. Il nous faut une veste avec ça (en parlant de la robe sur laquelle elle vient de poser une ceinture).

Nigel approuve et parten chercher une.


Miranda : Et puis le cellulaire est vite apparu dans les collections de huit couturiers différents. Il s’estensuiteinfiltré peu à peu dans les lignes de prêt-à-porter dans les grands magasins. Et puis j’imagine que cela a fini par se retrouver dansune petite boutique de vêtements misérables où vous l’avez sans doute sorti d’un bac de liquidation. Quoi qu’ilen soit, ce bleu représente des millions de dollars, ainsi qu’un nombre énorme d’emplois et j’avoue que je trouve comique que vous soyez sûre d’avoir fait un choix qui vousexempte du fabuleux monde de la mode alors qu’en fait, vous portez un pull justement choisi pour vous, par les personnes de cette pièce, parmi une pile de trucs divers.

Prononcer correctement le français grâce à la phonétique !