John

Cours du 26 novembre 2020

Liste de vocabulaire du 26 nov 2020

L’humour [lymur] (quand on est drôle)
L’humeur [lymœr] (bonne ou mauvaise)
Tu te fous de moi = Tu te moques de moi
Convoiter [kɔ̃vwate] = envier, désirer, vouloir
Condamner : on ne prononce pas le -m
Haïr [‘air]= détester
Le meilleur◡auteur contemporain
Je dois appeler le cabinet = Je dois téléphoner au cabinet
Une de mes dents (une dent)

Nouvel audio sur les r – John le 18 nov 2020

Très bien ! C’est réussi !

Cours du 19 novembre 2020

Espérer + verbe à l’infinitif

On◡espère d’avoir
On◡espère◡avoir beaucoup de pluie
Inonder
Les◡inondations
Je vous◡ai écoutée

Travail à faire quand vous voulez/pouvez à la maison : amenuiser le r à la fin des mots.

Liste lue par Val le 12/11
Beau [bo]Bord [bɔr]
Bout [bu]Bourg [bur]
Cas [ka]Car [kar]
Ce [sə]Sœur [sœr]
Chat [ʃa]Char [ʃar]
Chez [ʃe]Cher [ʃεr]
Claie [klε]Clair [klεr]
Cou [ku]Cour [kur]
Du [dy]Dur [dyr]
Eau [o]Or [ɔr]
Fa [fa]Phare [far]
Fée [fe]Fer [fεr]
Fait [fε]Faire [fεr]
Faut [fo]Fort [fɔr]
Fou [fu]Four [fur]
Frais [frε]Frère [frεr]
Gars [ga]Gare [gar]
Lie [li]Lire [lir]
Loi [lwa]Loire [lwar]
Loup [lu]Lourd [lur]
Ma [ma]Mare [mar]
Mais [mε]Mer [mεr]
Mie [mi]Mir [mir]
Mot [mo]Mort [mɔr]
Noix [nwa]Noir [nwar]
Paix [pε]Père [pεr]
Pas [pa]Par [par]
Peau [po]Port [pɔr]
Peu [pø]Peur [pɶr]
Pie [pi]Pire [pir]
Pied [pje]Pierre [pjεr]
Pois [pwa]Poire [pwar]
Pou [pu]Pour [pur]
Que [kə]Cœur [kœr]
Rat [ra]Rare [rar]
Riz [ri]Rire [rir]
Ses [se]Serre [sεr]
Soie [swa]Soir [swar]
Ta [ta]Tard [tar]
Tôt [to]Tort [tɔr]

Cours du 12 novembre 2020

Bonjour John, dans la fable ci-dessous, j’ai fait disparaître tous les -r en position finale, afin que vous allongiez la voyelle qui le précède sans pour autant le faire disparaître complètement. (Il est remplacé par une *) L’objectif est de minimiser ce -R français. Il doit être presque inexistant.

Lecture par Daniel Luttringer

Lecture par Val

Le Corbeau et le Renard

Maître Corbeau, sur◡un◡arbre perché,
Tenait◡en son bec un fromage.
Maître Rena*, pa* l’odeu* alléché,
Lui tint◡à peu près ce langage :
« Hé ! bonjou*, Monsieur du Corbeau.
Que vous◡êtes joli ! que vous me semblez beau !
Sans menti*, si votre ramage
Se rapporte◡à votre plumage,
Vous◡êtes le Phénix des◡hôtes de ces bois. »
A ces mots le Corbeau ne se sent pas de joie ;
Et pou* montrer sa belle voix,
Il◡ouvre◡un large bec, laisse tomber sa proie.
Le Rena* s’en saisit, et dit : « Mon bon Monsieur,
Apprenez que tout flatteu*
Vit◡aux dépens de celui qui l’écoute :
Cette leçon vaut bien un fromage, sans doute. »
Le Corbeau, honteux et confus,
Jura, mais◡un peu ta*, qu’on ne l’y prendrait plus.

 Jean de La Fontaine (1621-1695)

Cours du 05 novembre 2020

Entrainement phonétique : Prononcer le r avec la pointe de la langue en bas derrière les incisives inférieures.

Version de John (11/11/2020)

Les mots avec un r en position centrale sont très prononcés, sauf pour :

– hareng où votre langue est allée en haut et en arrière.
– même chose pour Ordures

Attention John de ne pas avoir la tentation de trop allonger les r qui se trouvent en position finale.
Mare, mer, tord, fort, d’or… Barrière, arrière…


Version lente de Val (12/11/2020)

Version rapide de Val (12/11/2020)

GareGaraAra
Par ParentHareng
MareMarais Arrêt
MerMairieHéri
MurMurerMurmurer
BarBarrièreArrière
PortPortoOrtho
TordTorduOrdures
CorCordeHorde
D’orDormiHormis
FortForageOrage
Entrainement articulatoire
Plumes d’un ara
Version rapide Val 12/11/2020

Version lente Val 12/11/2020

Version de John 11/11/2020

Reprendre les mots en [εr] et [œr] en gras dans le tableau.
ArrosoirTiroirMirroir
BaignoireCroirePatinoire
CoupureBlessureFacture
LibraireNotaireMaire
MotardHasardCauchemar
HumeurBeurreCouleur
BoulangeriePâtisserieParfumerie
MèrePèreFrère
EscalatorAéroportDécor
MourirCourirDormir
VautourBonjourHumour
Le kougelhopf, de son nom originel alsacien, ou encore kouglof, kougelhof, kugelhof, kugelopf, kugelhopf ou kouglouf est une spécialité alsacienne, de l’Autriche, de la Tchéquie et du sud de l’Allemagne.

Les liaisons : faire passer le [r] dans la syllabe qui suit

Par◡amour
Par◡hasard
Par◡instinct
Par◡habitude
Par◡intérêt

Il sort◡à six◡heures.
Il court◡avec son◡ami.
C’est une◡lourde◡atmosphère.

Travail du [r] avec deux proverbes :

« Rira bien qui rira le dernier » [rira bjε̃ ki rira lə dεrnje]

C’est une expression que l’on dit lorsqu’on est victime d’une mauvaise plaisanterie et que l’on souhaite se venger. Ce proverbe est tiré de la fable Les deux paysans et le nuage écrite par Jean-Pierre Claris de Florian (18ème siècle).

« Rien ne sert de courir, il faut partir◡à temps » [rjε̃ nə sεr də kurir il fo partira tɑ̃]

Cette expression signifie que ça ne sert à rien de se précipiter quand on est sage et prévoyant. Ce proverbe est tiré de la fable Le lièvre et la tortue de Jean de La Fontaine.

Cours du 29 octobre 2020

Quelques mots/phrases à écouter et à répéter :

Audio Val 05/11/2020

Un casque [œ̃ kask]
Rue Vieille du Temple [ry vjεj dy tɑ̃pl]
Les cas ont augmenté… [le ka ɔ̃ togmɑ̃te]
La Nouvelle Zélande [la nuvεl zelɑ̃d]
Les bulletins de vote [le byltε̃ vɔt]

Cours du 22 octobre 2020

Audio du poème Barbara de Jacques Prévert

Barbara (Prévert) lu par Valérie le 29102020
Rappelle-toi Barbara / Il pleuvait sans cesse sur Brest ce jour-là /
Et tu marchais souriante / Épanouie ravie ruisselante / Sous la pluie /
Rappelle-toi Barbara / Il pleuvait sans cesse sur Brest /
Et je t’ai croisée rue de Siam / Tu souriais / Et moi je souriais de même /
Rappelle-toi Barbara / Toi que je ne connaissais pas / Toi qui ne me connaissais pas
Rappelle-toi / Rappelle-toi quand même ce jour-là / N’oublie pas /
Unhomme sousun porche s’abritait / Et ila crié ton nom / Barbara /
Et tu as couru vers lui sous la pluie / Ruisselante ravie épanouie / Et tu t’es jetée dans ses bras /
Rappelle-toi cela Barbara / Et ne m’en veux pas si je te tutoie / Je dis tu à tous ceux que j’aime /
Même si je ne lesai vus qu’une seule fois / Je dis tu à tous ceux qui s’aiment /
Même si je ne les connais pas / Rappelle-toi Barbara / N’oublie pas /
Cette pluie sage et heureuse / Sur ton visage heureux /
Sur cette ville heureuse / Cette pluie sur la mer / Sur l’arsenal / Sur le bateau d’Ouessant /
Oh Barbara / Quelle connerie la guerre / Qu’es-tu devenue maintenant /
Sous cette pluie de fer / De feu d’acier de sang / Et celui qui te serrait dans ses bras /
Amoureusement / Est-il mort disparu ou bien encore vivant
Oh Barbara / Il pleut sans cesse sur Brest / Commeil pleuvait avant /
Mais ce n’est plus pareil et toutestabîmé / C’estune pluie de deuil terrible et désolée /
Ce n’est même plus l’orage / De fer d’acier de sang /
Tout simplement des nuages / Qui crèvent comme des chiens
Des chiens qui disparaissent / Au fil de l’eau sur Brest
Et vont pourrir au loin / Au loin très loin de Brest
Dontil ne reste rien.



Voici une liste de mots que vous pouvez répéter grâce à l’audio que j’ai inséré ci-dessous :

Vous avez passé de [də] bonnes vacances ?

Vous avez passé de [də] bonnes vacances ?
Prendre des vacances [prɑ̃drə de vakɑ̃s]
J’ai pris quelques jours de vacances.
Le bruit des vagues [lə brɥi de vag]
Ruisseler [rɥisəle] ou [rɥisle] = to stream
Un ruisseau [œ̃ rɥiso] = a stream
La rue [la ry]
Se croiser [sə krwaze]
Les bras [le bra]
Tu [ty] / Tout [tu]
Heureux [ɶrø] ou [ørø]
Tout◡est◡abîmé [abime] = to damage
… dont◡il ne reste rien
Ne m’en veux pas
Tutoyer = [tytwaje]
Je dis « tu » à tous ceux qui s’aiment…
En deuil [ɑ̃ dɶj] = mourning
Un porche  [œ̃ pɔrʃ]
Tu as couru [ty a kury]

Attention de freiner la puissance et la longueur du -r dans les mots suivants :

Liste des mots avec un -r
  • La mer [la mεr]
  • La guerre [la gεr]
  • Pluie de fer [plɥi də fεr]
  • encore [ɑ̃kɔr]
  • disparu [dispary]


Cours du 24 septembre 2020

  1. On continue de travailler sur le r (# = on prend sa respiration) :

Mon miroir # est mon meilleur◡ami, car lorsque je pleure, il ne rit jamais.

[mɔ̃ mi.rwar # e mɔ̃ mε.jɶ.ra.mi# kar lɔrs.kə ʒə plɶr # il nə ri ʒa.mε]

2. Lecture…

C’est Lou. [se lu]
C’est lourd. [se lur] Allongez le « ou » + r bref
C’est l’ours. [se lurs]
C’est l’ours brun [se.lur.sə.brœ̃ ]
(On ajoute un -e imaginaire [ə] après le -s de ours.)

3. On travaille sur le O fermé/ouvert

Nous avons vu que :

  • pour faire un [o] o fermé, la langue monte vers le palais et part vers l’arrière.
  • pour faire un [ɔ] o ouvert, au contraire la langue reste « couchée » (en bas derrière les dents).
  • on fera un o fermé pour les mots qui se terminent avec le son o
  • on fera un o ouvert chaque fois qu’il est suivi d’un r

Quelques exemples ici : cliquez sur le PDF [o] o fermé et [ɔ] o ouvert

Exercices de lecture sur le R – John 23/09

Bravo John, vous avez parfaitement compris qu’il faut allonger la voyelle qui précède le -r français pour que ce r soit le moins fort possible.



La mare◡aux canards
Il◡est tard
C’est◡un cauchemar [kɔʃma:r]
C’est◡un piano-bar
L’île de Zanzibar

Un beau souvenir [suvni:r]
Un beau sourire
Le plaisir d’écrire
Un bouton d’or
Des douleurs musculaires

La peur du noir
Un miroir sur le mur
La Mer Noire
Pour le pire et le meilleur
Dur comme fer

Le 17 septembre 2020

Fontainebleau… lu par Val le 2409

Mots à répéter

Fontainebleau [fɔ̃.tεn.blo]
Contempler [kɔ̃.tɑ̃.ple]
Aujourd’hui [o.ʒur.dɥi]
Le remords [lə rə.mɔr]
Le Pôle Nord [lə pol nɔr]

Le 07 septembre 2020

L’Homme et la mer de Charles Baudelaire lu par Val le 17 septembre 2020



L’Homme et la mer de Charles Baudelaire lu par John le 05 septembre 2020

L’homme et la mer de Charles Baudelaire 

Homme libre, toujours tu chériras la mer !
La mer est ton miroir ; tu contemples tonâme
Dans le déroulement infini de sa lame,
Et tonesprit n’est pasun gouffre moinsamer.

Tu te plais à plonger au sein de tonimage ;
Tu l’embrasses desyeux et des bras, et ton cœur
Se distrait quelquefois de sa propre rumeur
Au bruit de cette plainte indomptable et sauvage.

Vousêtes tous les deux ténébreux et discrets :
Homme, nul n’a sondé le fond de tesabîmes ;
Ô mer, nul ne connaît tes richesses intimes,
Tant vousêtes jaloux de garder vos secrets !

Et cependant voilà des siècles innombrables
Que vous vous combattez sans pitié ni remords,
Tellement vous aimez le carnage et la mort,
Ô lutteurs éternels, ô frères implacables ! 

{val} Cher John, bravo pour votre lecture. Le ton et le rythme y sont très bien. Au niveau de la prononciation, voici à mon sens les principaux mots à travailler ensemble (en gras et italique dans le poème). Comme vous pouvez le constater, ce sont souvent ceux qui possèdent un ‘r’. Le ‘r’ américain n’est pas du tout articulé de la même façon qu’en français. J’imagine (et c’est à vous de me le confirmer) que la pointe de votre langue se rapproche du palais (la langue se rétracte un peu vers l’arrière de la bouche). En faisant ainsi, vous faites un blocage, la gorge se serre et il y a comme une contraction de la bouche). Bref, la langue en « montant » vers le palais fait qu’il n’y a plus beaucoup de place pour laisser passer l’air dans votre bouche ! 🙂 Pour faire un ‘r’ français, il faut laisser sa langue au repos en bas et ne pas la monter du tout. On fait un petit râle en bloquant légèrement le passage de l’air au début de la gorge, un souffle d’air expiré sans vibrations. Bien évidemment, je vous propose de voir cela ensemble.

1°) Prononcer le ‘r’ français

toujours [tu.ʒur]
chériras [ʃe.ri.ra]
mer [mεr]
miroir [mi.rwar]
amer [a.mεr]
lutteur [ly.tɶr]
rumeur [ry..mɶr]
remords [rə.mɔr]
carnage [kar.naʒ]
mort [mɔr]
éternels [e.tεr.nεl]
cœur [kɶr]
garder [gar.de]

2°) Travailler les voyelles nasales

infini [ε̃.fi.ni]
sein [sε̃]
combattez [kɔ̃bate]

Nous avons quatre voyelles nasales en français
[ɑ̃] an/en/aon/am/em
[ɔ̃] on/om
[ε̃]  ein/ain/in/im/en/yn/ym
[œ̃] un/um

3°) Pas de nasalisation avec in +n

innombrable [i.nɔ̃.brabl] (idem pour innocent, innovation…)

4°) On ne prononce pas le ‘e’ caduc

Tellement [tεlmɑ̃]

Le ə placé entre deux consonnes tombe et disparaît : CəC, surtout s’il n’est pas dans la première syllabe d’un mot. Ex. médecine [med.sin] ou [met.sin]. En revanche, lorsque le ‘e’ ə est précédé de deux consonnes différentes, on aura le son ə. Ex. quelque chose [kεlkə ʃoz]

5°) Attention à l’articulation des monosyllabes

Tu te plais [ty.tə.plε]

Prononcer correctement le français grâce à la phonétique !