Les voyelles nasales (2)

Les voyelles nasales [ɑ̃] / [ɔ̃] / [ε̃]  / [œ̃]

Aller sur la page Son [ɑ̃]

Aller sur la page Son [ε̃]

Aller sur la page Son [œ̃]

2) Son [ɔ̃] (voyelle mi-fermée, postérieure, nasale, arrondie)

On dit que la voyelle est mi-fermée, car la langue se rapproche du palais sans y être pour autant.
On dit que la voyelle est postérieure, car la langue est en retrait dans la bouche.
On dit qu’elle est arrondie, car il faut arrondir les lèvres comme pour faire le son O. 

Pour faire le son [ɔ̃], la bouche est ronde, presque fermée, et la langue se trouve très en arrière. Le son [ɔ̃] exige qu’on descende le menton vers le bas (les joues se creusent).  Si la mâchoire inférieure ne descend pas suffisamment, l’air ne pourra pas passer par le nez, la nasalisation sera par conséquent impossible. Essayez l’exercice suivant, faites un [o] puis un [ɔ̃] devant un miroir, afin de mieux vous rendre compte de la différence entre les deux sons. 

Dans la langue française, o+n, o+m ne se prononcent pas séparément sauf s’ils sont suivis d’une voyelle ou d’une double consonne (homme – bonne – onirique – omelette)

On écrit « on », « om », « onc », « ond », « ons », « ont », « hon »
=> On prononce [ɔ̃]  Audio ɔ̃

 
Passez le curseur de votre souris sur chaque image pour lire l'étiquette associée.
              

            

              

Uneombre [y.nɔ̃br] – unoncle [œ̃.nɔ̃kl] – uneonde [y.nɔ̃d]onduler [ɔ̃dyle] – unongle [œ̃.nɔ̃gl] – une honte [yn ‘ɔ̃t]onze (11) [ɔ̃z] – dont  [dɔ̃] – feront [f(ə)rɔ̃] – desavions [de.zavjɔ̃] –  unavion [œ̃.navjɔ̃] – un mouton [œ̃.mutɔ̃] – un croûton [œ̃.krutɔ̃] – un cochon [œ̃.kɔʃɔ̃] – un torchon [œ̃.tɔrʃɔ̃] – un cornichon [œ̃.kɔrniʃɔ̃] – un menton [œ̃.mɑ̃tɔ̃] – nous mentons [nu.mɑ̃tɔ̃] – la montagne [la.mɔ̃taɲ] – la compagne [la.kɔ̃paɲ]– un compagnon [œ̃.mɔ̃taɲɔ̃] – être grognon [εtr.grɔɲɔ̃] – être mignon [εtr.miɲɔ̃]– être volontaire [εtr.vɔlɔ̃tεr] – être glouton [εtr.glutɔ̃r] – être tatillon [εtr.tatijɔ̃] – un camion [œ̃.kamjɔ̃] – un moucheron [œ̃.muʃrɔ̃] – un bison  [œ̃.bizɔ̃] – un citron [œ̃.sitrɔ̃] – un cocon [œ̃.kɔkɔ̃] – un biberon [œ̃.bibrɔ̃] – un bouton [œ̃.butɔ̃] – un bidon [œ̃.bidɔ̃] – un(e) concierge [œ̃/yn.kɔ̃sjεrʒ] – être condescendant [εtr.kɔ̃desɑ̃dɑ̃] – un convive [œ̃.kɔ̃viv] – être contracté [εtr.kɔ̃trakte] – être décontracté [εtr.dekɔ̃trakte] – une dissuasion [yn.disɥazjɔ̃] – gronder [grɔ̃de] – l’orage gronde [lɔraʒ.grɔ̃d] – uneinondation [y.ninɔ̃dasjɔ̃] – une rencontre [yn.rɑ̃kɔ̃tr] – être conscient [εtr.kɔ̃sjɑ̃] – la conscience [la.kɔ̃sjɑ̃s]– la bon[la.bɔ̃nte]– un potiron [œ̃.pɔtirɔ̃] – une prison [yn.prizɔ̃] – une prescription [yn.prεskripsjɔ̃] – du saucisson [dy.sosisɔ̃] – des chaussons [de.ʃosɔ̃]

   Liste des mots en [ɔ̃]

Vocabulaire : être condescendant signifie être hautain et dédaigneux, en d’autres mots se sentir supérieur…

  •  Les mots acupuncteur et lumbago font le son [ɔ̃] :
    – un acupuncteur [akypɔ̃ktɶr],
    – une acupuncture [akypɔ̃ktyr]
    – un lumbago [lɔ̃bago] mais on entend aussi [lœ̃bago] : les deux sont possibles. 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Prononcer correctement le français grâce à la phonétique !