Dorota

Paroles de la chanson Dorota, on voit bien comme le r est prononcé avec la langue en bas… et les nasales aussi, les i sont très souriants… On en parle au prochain cours. 🙂

Chère Dorota,
Après m’être documentée, j’ai pu lire qu’en phonologie, le polonais et le français n’ont que cinq voyelles orales communes :

  • [i] que l’on trouve dans les mots riz [ri] ; lit [li] ; idéal [ideal], type [tip].
  • [ɛ] ouvert que l’on trouve dans les mots terre [tɛr], mer [mɛr], arrêt [arɛ].
  • [a] comme dans les mots Barbara [barbara], voix [vwa], chat [ʃa], animal [animal].
  • [u] qu’on trouve dans les mots comme rousse [rus], doux [du], poule [pul].
  • et [ɔ] qui est un o ouvert qu’on trouve dans orange [ɔrɑ̃ʒ], encore [ɑ̃kɔr], Molière [mɔljεr]…

Cela signifie donc que le problème que nous rencontrons avec le son [o] fermé est normal dans le sens où il n’existe pas en polonais. Au niveau phonatoire, le premier réflexe est d’aller chercher inconsciemment un son ressemblant le plus possible dans la langue d’origine.
Par exemple, imaginons que le son [y] soit une difficulté sur le plan phonétique, la tendance serait alors d’aller chercher un son comparable au niveau articulatoire, il est probable que le son [i] et [u] soient ceux qui seraient choisis. Les locuteurs polonais seraient tentés de prononcer soit un [y] trop postérieur (langue levée vers l’arrière) et donc proche du son [u], soit au contraire un [y] trop antérieur (vers l’avant) et donc proche du son [i].

Toute personne qui apprend une nouvelle langue perçoit de manière erronée des sons nouveaux. Son cerveau n’est tout simplement pas encore « habitué » et donc n’est pas encore capable d’interpréter le nouveau son.

Une étude acoustique (Hamm & Dańko, 2017) affirme que les apprenants polonais rencontreront des difficultés à l’oral avec trois voyelles qui nécessitent une ouverture de bouche de moyenne à mi-fermée :

  • [e] fermé : thé [te], café [kafe], élever [elve]
  • [ø] : deux [ø] ; feu [fø] ; joyeux [ʒwajø]
  • [o] fermé : côte [kot] ; rose [roz] ; animaux [animo]

Et les deux voyelles labiales :

  •  [y] : lumière [lymjɛr] ; jupe [ʒyp] : rue [ry]
  • [œ] : peur [pœr] ; œuf [œf] ; cœur [kœr] 
    Ses phonèmes n’existeraient pas en effet dans la langue polonaise.

Cours du 21 octobre 2020

Dorota enregistrement sur les o – 18102020

Les [o] sont tous nasalisés. On va retravailler le [o]
Courage !

Avec le son [mo] :
Animaux [animo]
Jumeau [ʒymɔ]
Chameau [ʃamo] 
Chalumeau [ʃalymo]
Grumeau [grymo]
Avec le son [no] :
Anneau [ano]
Moineau [mwano]
Panneau [pano]
Pruneau [pryno]
Baleineau [balεno]
Bigorneau [bigɔrno]
Avec le son [ɲo] :
Agneau [aɲo]


Cours du 14 octobre 2020

Lors de la lecture des deux O, nous avons soulevé un problème articulatoire dans les mots qui se terminent par un o fermé précédé par une consonne nasale. Ainsi « Agneau » [aɲo] devient « Agnon » [aɲɔ̃] – « Anneau » [ano] devient Anon [anɔ̃] – et Mot [mo] devient « mon » [mɔ̃].

Nous allons donc essayer de dénasaliser le o.
Nous avons remarqué que si le o est suivi d’un son que demande à ce que la langue soit en haut [z]… [t]… le problème disparaissait.

On va essayer de travailler les sons grâce à des exercices audios… Comme il s’agit d’un o fermé, la mâchoire du bas ne doit pas descendre comme pour un -on [ɔ̃]. Seules les lèvres s’avancent et s’arrondissent.

Animaux, jumeau, chameau…

Avec le son [mo] :

Animaux [animo]
Jumeau [ʒymɔ]
Chameau [ʃamo] 
Chalumeau [ʃalymo]
Grumeau [grymo]

Avec le son [no] :

Anneau [ano]
Moineau [mwano]
Panneau [pano]
Pruneau [pryno]
Baleineau [balεno]
Bigorneau [bigɔrno]

Avec le son [ɲo] :

Agneau [aɲo]

Et aussi …

Avoir de la paix. (Silence :))
Faire la paix avec quelqu’un, se réconcilier avec lui…

Enregistrement sur les nasales Val le 29 sept 2020

ON / AN

On : Blond, blonde  [blɔ̃, blɔ̃d]
AN : Blanc, blanche [blɑ̃, blɑ̃ʃ]
ON /AN : Blond, blanc

Descends ! [desɑ̃]
Des sons [desɔ̃]

Prenons (verbe prendre à l’impératif) [prƏnɔ̃]
Prénom  [prenɔ̃] : Dorota est un joli prénom.

Le verbe adorer est suivi directement d’un autre verbe à l’infinitif :
J’adore aller au cinéma, j’adore manger du chocolat, j’adore lire, j’adore regarder la mer…

Peut-être pétêtre [pøtεtr]

Monsieur est une exception phonétique ; on ne prononce pas le « on » comme une voyelle nasale mais comme un [ə] : [məsjø]

Je sais (savoir) : [ʒə sε]
J’essaie (du verbe essayer) : [ʒesε]

Il faut que je fasse attention…



Cours du 28 septembre 2020

Dorota – 27 sept 2020
Buvons◡un bon vin blanc.
Prenons◡un bon bain plein.
Mangeons◡un bon pain blanc.
Dégustons◡un fin jambon.
On◡en mange. Du melon, on◡en mange tant !
Des bons plans, des bancs peints, des bons pains.
Des blancs pains, des bancs peints, des bains pleins.
Tonton, descends du grand banc blanc.
Il sent bon ; ils sont bons.
Le pélican de Jonathan pond◡un◡œuf tout blanc.
Coupe◡enfant cheveux blonds, coupe◡enfant cheveux bruns. Grand blond, fin brun.
Vincent, l’enfant de Constantin.
Un bon vent vint (◡à souffler).
Un timbre◡à cent un franc.
Un fin parfum de printemps se dégage des brins bruns.
Yvon, le cousin lointain du bon peintre Louis Le Nain.
Alban parle couramment l’allemand.
Marion ment◡aisément aux parents de Clément.
Samedi soir, on mangera du poisson.
Le poison est casé dans le casier.
Zazie va aux◡eaux / Suzie va au zoo.
Ne cassons pas le cycle des saisons.
Serge, servez-vous, prenez ces six saucisses.
Sophie zozotte, Sarah chuchotte, la chouette hulotte.
Trois très gros rats gris creusèrent un très grand trou dans◡un fromage de Gruyère.

{val} Apprendre à argumenter en français.

Cours du 21 septembre 2020

Je ne sais pas par où commencer…
lu par Valérie

Je ne sais pas par où commencer.
Je ne sais pas par quoi commencer.
Travailler à son compte.
Je prends ça à cœur.
Je préfère gérer…
Les clients aiment que je réponde vite/rapidement.
Je ne peux pas mieux faire.
Je ne sais pas ce que je pourrais faire.



Cours du 14 septembre 2020

J’ai appris… Quand il a acheté…

J’ai appris
Quandila acheté

juin [ʒɥε̃]
juillet [ʒɥijε]
août (vient du latin Augustus) [ut]


Content / contente  [kɔ̃tɑ̃],  [kɔ̃tɑ̃t]
Caen / quand / qu’en / quant  [kɑ̃]

Poil / poêle  [pwal]
Pingouin [pε̃gwε̃]


Cours du 07 septembre 2020

Ce n’est pas ce que … Val 07092020

Ce n’est pas ce que je préfère.
Voir ce qui se passe chez moi.
C’est merveilleux !
Je vais entendre une conférence.
Un conférencier / Une conférencière
Enfant / Enfin
Je n’ai pas d’amis allemands.
Je ne sais pas ce qu’elle va dire…
Un mémoire à écrire
Soutenir / Une soutenance

Nous allons travailler sur les groupes consonantiques… Cr / Dr etc.

Que c’est crevant de voir crever une crevette sur la cravate d’un homme crevé dans une crevasse.

Le cricri de la crique crie son cri cru et critique car il craint que l’escroc ne le croque et ne le craque.

Propre [prɔpr] ==> Mettre un « e » entre le P et le R : Pe/rope (laisser la langue en bas)
Gros [gro] ==> Arrondir ses lèvres avant de prononcer le mot. (La langue se rapproche du palais pour le o fermé.)
Essayer de mettre aussi un « e » entre le G et le R. Gue/ro.
Dromadaire [drɔmadεr] ==> Mettre un « e » entre le D et le R : De/romadaire (Langue en bas , mâchoire qui descend , lèvres rondes pour DeRO),

Dorota : lecture du dromadaire mécontent de Prévert – sept 2020

Un jour, il◡y avait◡un jeune dromadaire qui n’était pas content du tout.
La veille, il◡avait dit◡à ses◡amis : « Demain, je sors◡avec mon père et ma mère, nous◡allons entendre une conférence, voilà comme je suis moi ! »
Et les◡autres avaient dit : « Oh, oh, il va entendre une conférence, c’est merveilleux », et lui n’avait pas dormi de la nuit tellement il◡était◡impatient, et voilà qu’il n’était pas content parce que la conférence n’était pas du tout ce qu’il◡avait◡imaginé : il n’y avait pas de musique et il◡était déçu, il s’ennuyait beaucoup, il◡avait◡envie de pleurer.
Depuis une◡heure trois quarts un gros monsieur parlait. Devant le gros monsieur il◡y avait un pot◡à eau et un verre à dents sans la brosse et, de temps◡en temps, le monsieur versait de l’eau dans le verre, mais◡il ne se lavait jamais les dents et visiblement irrité il parlait d’autre chose, c’est-à-dire des dromadaires et des chameaux.
Le jeune dromadaire souffrait de la chaleur, et puis sa bosse le gênait beaucoup ; elle frottait contre le dossier du fauteuil, il◡était très mal◡assis, il remuait.
Alors sa mère lui disait : « Tiens-toi tranquille, laisse parler le monsieur », et elle lui pinçait la bosse ; le jeune dromadaire avait de plus◡en plus◡envie de pleurer, de s’en◡aller…
Toutes les cinq minutes, le conférencier répétait : « Il ne faut surtout pas confondre les dromadaires avec les chameaux, j’attire, mesdames, messieurs et chers dromadaires votre◡attention sur ce fait : le chameau a deux bosses mais le dromadaire n’en◡a qu’une ! »
Tous les gens de la salle disaient : « Oh, oh, très◡intéressant », et les chameaux, les dromadaires, les◡hommes, les femmes et les◡enfants prenaient des notes sur leur petit calepin.
Et puis le conférencier recommençait : « Ce qui différencie les deux◡animaux c’est que le dromadaire n’a qu’une bosse, tandis que, chose étrange et utile◡à savoir, le chameau en◡a deux … »
A la fin, le jeune dromadaire en◡eut◡assez et, se précipitant sur l’estrade, il mordit le conférencier :
« Chameau ! », dit le conférencier furieux.
Et tout le monde dans la salle criait : « Chameau, sale chameau, sale chameau ! »
Pourtant, c’était◡un dromadaire, et il◡était très propre.

Cours du 1er septembre 2020

Envoyer, peut-être… lu par Valérie

Envoyer [ɑ̃vwaje]
Peut-être [pøtεtr]
Jeune [ʒɶn] / gène [ʒεn]
je sors… [ʒə.sɔr]
Comme [kɔm]
Plérer Pleurer [plɶre]
De tempsen temps [də.tɑ̃zɑ̃tɑ̃]
Les dons [dɔ̃] / les dents [dɑ̃]
Fauteuil Fauteil [fotɶj]
Dépuis Depuis [dəpɥi]
Conférencier [kɔ̃ferɑ̃sje]

Cours de septembre

  1. Continuer à travailler les voyelles nasales
  2. Travailler le son O
  3. Travailler le son R
  4. Lire le Dromadaire mécontent de Jacques Prévert

Voici l’audio relatif au pdf mon-mot-maux

Spectre audio de Valérie
Valérie – mon [mɔ̃] / mont [mɔ̃] mot [mo] / maux [mo] moment [mɔmɑ̃] /
maman [mamɑ̃]…

Dorota – les nasales 29082020
mon [mɔ̃] / mont [mɔ̃] mot [mo] / maux [mo] moment [mɔmɑ̃] /
maman [mamɑ̃]
montons ! [mɔ̃tɔ̃] manteau [mɑ̃to] menton [mɑ̃tɔ̃]
son [sɔ̃] sot [so] / seau [so] santon [sɑ̃tɔ̃] / sentons
(sentir) [sɑ̃tɔ̃]
long [lɔ]̃ l’eau [lo]
font (faire) [fɔ̃] / fond
(fondre) [fɔ̃]
faut (falloir) [fo] fanfaron [fɑ̃farɔ̃]
pont [pɔ̃]/ pond
(pondre) [pɔ̃]
peau [po] / pot [po] crampon [krɑ̃pɔ̃]
vont (aller) [vɔ]̃ veau [vo]
thon [tɔ̃] taux [to] / tôt [to]
bon [bɔ̃] / bonbon [bɔ̃bɔ̃] beau [bo]
honte [‘ɔ̃t] hôte [ot]
Cela fait un long moment que j’attends.
Les◡enfants jouent et font les fanfarons !
Il faut des chaussures à crampons pour jouer au foot.
Le thon c’est bon, mais le thon blanc… c’est◡excellent !
Il◡est◡encore tôt mais◡il fait déjà très chaud.

Bilan de votre audio Dorota les nasales 29082020

Le son [ɔ̃] n’est pas juste. Je pense qu’il n’est pas assez arrondi (avec les lèvres rondes en avant et projetées. La mâchoire inférieure doit descendre. Si elle ne descend pas, c’est que le son [ɔ̃] n’a pas été correctement prononcé.

EX. pour « mon », on entend [maɔ̃] et [mɑ̃] pour mot/maux…

On discerne difficilement la différence entre mon/mont et mot/maux…

spectre audio de Dorota

Vous dites « mama » au lieu de maman [mamɑ̃]
montons ! [mɔ̃tɔ̃] manteau [mɑ̃to] menton [mɑ̃tɔ̃] : il faut qu’on revoie les trois… Car j’entends menton pour manteau… etc. Montons pour menton…

Ensuite le o à la fin des mots n’est pas bien réalisé. Je propose donc de refaire l’exercice ensemble.

Attention de ne pas prononcer le « m » de crampon.

Par ailleurs, les mots honte et hôte sont très bien prononcés.

Cela fait un long moment que j’attends. (jaton)
Les◡enfants jouent et font les fanfarons !
Il faut des chaussures à crampons pour jouer au foot.
Le thon c’est bon, mais le thon blanc… c’est◡excellent ! (thon, temps)
Il◡est◡encore tôt mais◡il fait déjà très chaud.


Le verbe faire à l’imparfait

Particularité : le premier « ai » se prononce [ə] comme dans le radical des formes du futur simple (je ferai, tu feras, elle fera…) et du conditionnel (je ferais, tu ferais, il ferait…)

Faire à l’imparfait de l’indicatif

Je faisais [fəzε]
Tu faisais [fəzε]
Elle / Il / On faisait [fəzε]
Nous faisions [fəzjɔ̃]
Vous faisiez [fəzje]
Elles / Ils faisaient [fəzε]

Même chose pour « En faisant » [ɑ̃.fəzɑ̃], faisable [fəzɑbl], bienfaisant [bjε̃fəzɑ̃], malfaisant [malfəzɑ̃] et pour le mot faisan [fəzɑ̃].

Un faisan

Cours du 25 août 2020

Peut-être, partenaire, Grenoble…

Peut-être [pøtεtr]
Partenaire [partənεr]
Grenoble [grənɔbl]
On a fait le vélo => On a fait du vélo
26 dégrés degrés [dəgre]
Quelqué chose => Quelque chose
Découvrir un nouveau région => Découvrir une nouvelle région
Il faisait [fəzε] beau
Quelque chose de nouveau
Jean – gens – j’en [ʒɑ̃]

Ga = [ga]
Gea [ʒɑ]
Ex. un geai

Un geai

Lundi dernier  [dεrnje]
Quand nous reverrons-nous ?

Lettre -e sans accent se prononce toujours [ə] quand elle est suivie d’une seule consonne : regarder [garde], cheval [ʃəval] …
Exceptions : dessus [sy], dessous [su], ressource [surs], ressentir [sɑ̃tir]…
De plus, la lettre x équivaut à deux consonnes, donc la lettre -e devant un -x ne prendra jamais d’accent et ne fera jamais le son [ə] mais le son è ouvert [ε] : exemple « exercice [εgzεrsis].

Exercices pour l’été 2020 (à faire quand on peut/veut)

  1. Faire un audio des mots suivants :

2. Chanter en travaillant ses voyelles nasales (Lily de Pierre Perret) http://www.savoirecrire.fr/?p=4565

3. L’exercice de Eugène Ionesco pour les voyelles nasales : le blanc dindon

Cours du 21 juillet 2020

Je sors… Promenade…

J’ai sors Je sors
Promenade (on ne prononce ni le « e » du milieu ni le « e » de la fin) Prom-nad
Culture
Les petites montagnes du Massif Central
Il y a beaucoup de pins…
Disponibilité

Nous allons voir ensemble les différentes façons de prononcer la lettre e. Cliquez sur le PDF suivant :

Les accents sur le e 

Cours du 08 juillet 2020

Beaucoup d’événements, beaucoup de critiques…

Beaucoup d’événements Beaucoup des événements
Beaucoup de critiques Beaucoup des critiques
Ce bien-là Cet bien-là
En◡Europe
Cela demande de la patience…
Je me suis promis
Les cours
Sucre / vaincre

Mots à répéter :

Ma vie quotidienne / Mon quotidien…

Ma vie quotidienne / Mon quotidien
Il n’a pas besoin de livres
Manteau / Menton
Cent◡ans / Santon
J’attends / Chaton

Je vois ce qui se passe dans la rue.

Correction de votre audio : 1. Une onde [ynɔ̃d] (faire la liaison avec le -n de l’article indéfini -une), prononcez U-NON-D’ / 2. Onduler (le -er doit se prononcer en é fermé et pas ouvert comme un è) / 3. Une honte (on ne doit pas faire de liaison car c’est un -h aspiré) / 4. feront (attention il ne faut pas dire -fèront, on prononce feront comme « feu rond ») / 5. Un croûton (essayez d’améliorer en adoucissant le son [Kr]) / 6. Un menton (le fait qu’il y ait trois nasales qui se suivent rend la prononciation difficile) / 7. Un moucheron (on ne prononce pas le -e à l’intérieur du mot, on doit dire « Mouchron ») / 8. Idem pour « Biberon » (Bibron) / 9. Être condescendant (là aussi trois voyelles nasales dans un même mot, prononcez « kon-dé-sans-dent ») / 10. Contracté/décontracté (le é final doit être fermé et non ouvert).

Audio de Dorota du 23 juin 2020
sur les mots en ON

Correction de votre audio : on entend -vin à la place de « vaincre »

Audio de Dorota Nasales allongement vocalique des mots du tableau ci-dessous 2020-05-20

Cours du 23 juin 2020

Petit exercice sur les sons ON et O : mon mot maux

Pour le prochain cours, faire un audio des mots en ON de voyelles nasales (2) dont voilà l’audio. Merci !

Mots en on

Une honte => pas de liaison
Ils / elles feront (futur simple de faire à la 3ème personne du pluriel)

Cours du 16 juin 2020

Bilan des audios :

Bonne soirée ! [bɔn.sware] Le [e] de soirée est trop ouvert...
Je suis◡allée dans le Massif Central. [ʒə.sɥi.zale.dɑ̃.lə.masif.sɑ̃tral]
C’est beaucoup mieux ! [se.boku.mjø] Dorota, il faut avancer plus les lèvres pour le eu [ø].
Je vais◡au bureau. [ʒə.vε.zo.byro] Dorota, il faut avancer plus les lèvres pour le o [o] et arrondir les lèvres.
Le, je, de, se, te , ce, cela, ceci… [lə, ʒə, də, sə, tə, sə, səla, səsi]
Récemment [resamɑ̃]

Lecture trop rapide pour une bonne articulation.

« et il en sort◡un pélican » : la liaison se fait avec le r de sort et non avec le t. De plus, on ne fait jamais de liaison après « et ». Et◡il…

Confusion entre les nasales an [ɑ̃] / on [ɔ̃]

Orient [ɔrjɑ̃] : essayez de ne pas rouler le r.

Meilleure articulation.

Pas de faute de liaison.

Moins de confusion sur les nasales. Les « an » sont justes !

… d’extrême-Orient [εkstrεmɔrjɑ̃] : attention au deux r qu’il faut éviter de rouler

Exercices à faire à la maison : un audio du Pélican + un audio de la liste ci-dessous (bonne soirée, etc.). Merci !

Audio du Pélican ici et aussi sur la page 347 sur les nasales au-dessus du poème.

Le pélican de Robert Desnos

Bonne soirée ! [bɔn.sware]
Je suis◡allée dans le Massif Central. [ʒə.sɥi.zale.dɑ̃.lə.masif.sɑ̃tral]
C’est beaucoup mieux ! [se.boku.mjø]
Je vais◡au bureau. [ʒə.vε.zo.byro]
Le, je, de, se, te , ce, cela, ceci… [lə, ʒə, də, sə, tə, sə, səla, səci]
Récemment [resamɑ̃]


Bonne soirée, je suis allée…

A voir ensemble le fichier :

Novecento.pdf

Prochain cours : on continue de travailler sur les nasales avec le son [ɑ̃].

Voir le texte du Pélican sur la page http://www.savoirecrire.fr/?page_id=347

Cours du 27 mai 2020

Je ne sais pas qu’est-ce qu’on va faire. => Je ne sais pas ce qu’on va faire.

Un hameau (pas de liaison, c’est un h aspiré)

=>Dorota – exercice sur le R

Maaa-R=> Mare [ma:r]
Canaaa-R => Canard [kana:r]
Taaa-R => Tard [ta:r]
Cauchemaaa-R => Cauchemard [kɔʃma:r]
Baaa-R => Bar [ba:r]
Zanzibaaa-R => Zanzibar [zɑ̃ziba:r]

Souveniii-R => Souvenir [suvni:r]
Souriii-R => Sourire  [suri:r]
Plaisiii-R => Plaisir [plezi:r]
Écriii-R => Écrire [ekri:r]
Ooo -R=>  Or [ɔ:r]
Douleuuu-R => Douleur [dulɶ:r]
Musculaiii-R => Musculaire [myskylε:r]

Peuuu-R => Peur [pɶ:r]
Noiii-R => Noir [nwa:r]
Miroiii-R => Miroir [mirwa:r]
Muuu-R => Mur [my:r]
Mèèè-R => Mer [mε:r]
Piii-R => Pire [pi:r]
Meilleuuu-R => Meilleur [mεjɶ:r]
Duuu-R => Dur [dy:r]
Fèèè-R => Fer [fε:r]

La mare◡aux canards
Il◡est tard
C’est◡un cauchemar [kɔʃma:r]
C’est◡un piano-bar
L’île de Zanzibar

Un beau souvenir [suvni:r]
Un beau sourire
Le plaisir d’écrire
Un bouton d’or
Des douleurs musculaires

La peur du noir
Un miroir sur le mur
La Mer Noire
Pour le pire et le meilleur
Dur comme fer

Dorota exercice sur les nasales allongées
viande [vjɑ̃:d] rendre [rɑ̃:dr] blanche [blɑ̃:ʃ]ange [ɑ̃:ʒ]
Inde [ε̃:d] vaincre [vε̃:kr] moindre [mwε̃:dr]mince [mε̃:s]
blonde [blɔ̃:d] longue [lɔ̃:g] contre [kɔ̃:tr] plonge [plɔ̃:ʒ] 
défunte [defœ̃:t] emprunte [ɑ̃prœ̃:t] (verbe emprunter) jungle [ʒœ̃:gl]junte [ʒœ̃:t]

Cours du 20 mai 2020

Nous avons vu ensemble l’allongement phonétique et devons terminer ensemble la leçon.

2ème lecture de Qu’ai-je donc fait lu par Dorota le 14 mai 2020

Bilan de la deuxième lecture :
Qu’ai-je => tirer la voyelle pour l’allongement vocalique de « Qu’ai-je » [kɛ:ʒ]
J’aimais l’eau Dire « j’ai » « aimé » [ʒe-eme]
Prendre sa respiration juste avant « les matins d’été » => marquer un léger arrêt…
Ne pas allonger le i de collines coliiines

« Rond » pour prononcer parfaitement ce mot, il faut :

Préparer des lèvres arrondies comme pour dire O.
Abaisser la mâchoire inférieures pour laisser passer l’air par le nez.
Laisser sa langue en bas (ne pas la lever, la bloquer derrière les dents du bas).
Expirer l’air en faisant vibrer ses cordes vocales pour le r + on.

Lecture par Dorota – Allongement de la voyelle précédant un R

Bilan de la lecture des mots de la leçon Prononciation du R :
Bonne lecture générale, l’allongement est bien réalisé.
Corriger les mots ci-dessous :

souvenir (on ne prononce pas le « e » du milieu [suv-nir]
miroir : adoucir le r du milieu en laissant passer l’air avec la langue en bas. Vous devriez pouvoir articuler « miroir » sans lever la langue vers le palais.
L’île de Zanzibar : ne pas dire « dé » [de] mais « de » [də]
La peur du noir : langue en avant pour le eu [pɶr]
La mare aux canards se dit en une fois sans pause après « mare ». On allonge pas le a de mare car on fait un enchaînement. (mais on allonge le a final de canard)
En gros, on doit dire : Lamarokanaaar [lamarokana:r]

l’eau, le soleil, un détail…

Voici une petite liste de mots qu’il faudra écouter et répéter jusqu’à ce qu’ils soient parfaitement prononcés.

l’eau [lo] o fermé = langue en haut proche du palais
le soleil [sɔlεj]
un détail [detaj]
comme [kɔm]
rond [rɔ̃]
j’ai trouvé
Tout◡en haut (pas de liaison entre « en » et « haut » car c’est un h aspiré
production [prɔdyksjɔ̃]
bonne soirée [bɔn-sware]
Il faut que vous sachiez saviez

Cours du 14 mai 2020

Voici la phrase à relire et à enregistrer chez vous (envoyez-moi l’audio). Pensez à maintenir votre langue en bas pour les r, et à fermer le plus possible la bouche pour les [e] fermés. Merci Dorota ! (Vous pouvez m’envoyer autant d’audios que vous le souhaitez, je les écouterai tous, et vous ferai un bilan dès que possible.)

[kɛʒ-dɔ̃k-fɛ] ? [ʒe-eme-lo, lə-sɔlεj-la-lymjɛr-le-matɛ̃-dete-le-pɔr-la-dusœr-dy-swar-dɑ̃-le-kɔlin-e-yn-ful-də-detaj-sɑ̃-le-mwɛ̃-drɛ̃-te-rε-kɔm-sε-tɔ-li-vje-trε-rɔ̃-dɔ̃-ʒə-mə-suvjɛ̃-ɑ̃kɔr-dɑ̃-la-bε-də-fetije-u-œ̃-nεskalje-blø-e-blɑ̃-flɑ̃ke-də-dø-fɔ̃tɛn-dɑ̃-zœ̃-vilaʒ-de-puj-dɔ̃-ʒe-ublije-lə-nɔ̃]

Qu’ai-je donc fait ? J’ai aimé l’eau, la lumière, le soleil, les matins d’été, les ports, la douceur du soir dans les collines et une foule de détails sans le moindre intérêt comme cet olivier très rond dont je me souviens encore dans la baie de Fethiye ou un escalier bleu et blanc flanqué de deux fontaines dans un village des Pouilles dont j’ai oublié le nom

Chère Dorota, voici un document pour vous permettre de faire un pas dans le monde de la phonétique…

Cours du 7 mai 2020

Qu’ai-je donc fait (texte de Jean d’Ormesson)

Les paronymes (partie 1)

Bilan phonétique fait le 05/05/2020

Lecture test Qu’ai-je donc fait de J. D’Ormesson

Cliquez sur le lien suivant pour ouvrir le PDF Bilan phonétique Dorota 

Je vous propose de travailler dans un premier temps les sons suivants :

Les voyelles nasales an/en/aon [ɑ̃] (sang, temps…) on [ɔ̃] (longue…) etc.
La différence entre le é fermé et ouvert
Les o ouverts et fermés
Le r français …

Dorota, j’ai converti votre audio en texte grâce à un logiciel de retranscription automatique et voici le texte qu’il m’a donné… Toutefois, je ne suis pas d’accord avec toutes les erreurs. Cliquez sur le lien suivant, c’est un fichier PDF :

20200504 Dorota texte de Jean d’Ormesson.mp3


Prononcer correctement le français grâce à la phonétique !