Ce qui, Ce qu’il, ce que, ce dont

Les pronoms relatifs remplacent la chose qui (ce qui, ce qu’il)la chose que (ce que) ou la chose dont (ce dont).

Je ne comprends qu’est-ce qui se passe.
Je ne comprends pas ce qui se passe.
(Je ne comprends pas la chose qui se passe.)
Je ne comprends qu’est-ce qu’il se passe.
Je ne comprends pas ce qu’il se passe.
Comprendre quelqu’un ou quelque chose

Je ne comprends pas ce qu’il se passe


Je ne comprends qu’est-ce qu’il se passe.
Je ne comprends pas ce qu’il se passe.
Comprendre quelqu’un ou quelque chose

Je ne sais pas qu’est-ce que tu fais.
Je ne sais pas ce que tu fais.
(Je ne sais pas la chose que tu fais.)
Savoir quelque chose

Tu me racontes qu’est-ce que tu te souviens.
Tu me racontes ce dont tu te souviens.
(Tu me racontes la chose dont tu te souviens.)
Se souvenir de quelque chose / quelqu’un

Des vacances, c’est qu’est-ce que j’ai besoin.
De vacances, c’est ce dont j’ai besoin.
(De vacances, c’est la chose dont j’ai besoin.)
Avoir besoin de quelque chose / quelqu’un

Une vie pleine de joie, c’est ce dont je rêve.
(Une vie pleine de joie, c’est la chose dont je rêve.)
Rêver de quelque chose / quelqu’un

En ce qui concerne le verbe plaire…

En ce qui concerne le verbe plaire, il faut distinguer la tournure personnelle (ex. : Ces chaussures me plaisent) de la tournure impersonnelle (ex. : Il me plaît d’aller faire du shopping).

Avec la tournure personnelle, on dira plutôt :
Choisis le modèle qui te plaît.
Plaire à quelqu’un

Avec la tournure impersonnelle, on dira :
Elle fera ce qu’il lui plaira.
Plaire de faire quelque chose

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *