La phonétique vue par Molière

Le bourgeois gentilhomme de Molière

Extrait de l’Acte II Scène IV 

MAÎTRE DE PHILOSOPHIE, MONSIEUR JOURDAIN.


Le Bourgeois Gentilhomme

MAÎTRE DE PHILOSOPHIE.
— Que voulez-vous donc que je vous◡apprenne ?

MONSIEUR JOURDAIN.
— Apprenez-moi l’orthographe.

MAÎTRE DE PHILOSOPHIE.
— Très volontiers.

MONSIEUR JOURDAIN.
— Après vous m’apprendrez l’almanach [almana], pour savoir quand◡il◡y a de la lune, et quand◡il n’y en◡a point.

MAÎTRE DE PHILOSOPHIE.
— Soit. Pour bien suivre votre pensée, et traiter cette matière en philosophe, il faut commencer selon l’ordre des choses, par◡une◡exacte connaissance de la nature des lettres, et de la différente manière de les prononcer toutes. Et là-dessus j’ai à vous dire, que les lettres sont divisées en voyelles, ainsi dites voyelles, parce qu’elles◡expriment les voix ; et en consonnes, ainsi appelées consonnes, parce qu’elles sonnent avec les voyelles, et ne font que marquer les diverses◡articulations des voix. Il◡y a cinq voyelles, ou voix, A, E, I, O, U.

MONSIEUR JOURDAIN.
— J’entends tout cela.

MAÎTRE DE PHILOSOPHIE.
— La voix, A, se forme en◡ouvrant fort la bouche, A.

MONSIEUR JOURDAIN.
— A, A, Oui.

MAÎTRE DE PHILOSOPHIE.
— La voix, E, se forme en rapprochant la mâchoire d’en bas de celle d’en haut, A, E.

MONSIEUR JOURDAIN.
— A, E, A, E. Ma foi oui. Ah que cela est beau !

MAÎTRE DE PHILOSOPHIE.
— Et la voix, I, en rapprochant encore davantage les mâchoires l’une de l’autre, et écartant les deux coins de la bouche vers les◡oreilles, A, E, I.

MONSIEUR JOURDAIN.
— A, E, I, I, I, I. Cela est vrai. Vive la science.

MAÎTRE DE PHILOSOPHIE.
— La voix, O, se forme en rouvrant les mâchoires, et rapprochant les lèvres par les deux coins, le haut et le bas, O.

MONSIEUR JOURDAIN.
— O, O. Il n’y a rien de plus juste. A, E, I, O, I, O. Cela est◡admirable ! I, O, I, O.

MAÎTRE DE PHILOSOPHIE.
— L’ouverture de la bouche fait justement comme◡un petit rond qui représente un O.

MONSIEUR JOURDAIN.
— O, O, O. Vous◡avez raison, O. Ah la belle chose, que de savoir quelque chose !

MAÎTRE DE PHILOSOPHIE.
— La voix, U, se forme en rapprochant les dents sans les joindre entièrement, et allongeant les deux lèvres en dehors, les◡approchant aussi l’une de l’autre sans les rejoindre tout◡à fait, U.

MONSIEUR JOURDAIN.
— U, U. Il n’y a rien de plus véritable, U.

MAÎTRE DE PHILOSOPHIE.
— Vos deux lèvres s’allongent comme si vous faisiez la moue : d’où vient que si vous la voulez faire à quelqu’un, et vous moquer de lui, vous ne sauriez lui dire que U.

MONSIEUR JOURDAIN.
— U, U. Cela est vrai. Ah que n’ai-je étudié plus tôt, pour savoir tout cela.

MAÎTRE DE PHILOSOPHIE.
— Demain, nous verrons les◡autres lettres, qui sont les consonnes.

MONSIEUR JOURDAIN.
— Est-ce qu’il◡y a des choses aussi curieuses qu’à celles-ci ?

MAÎTRE DE PHILOSOPHIE.
— Sans doute. La consonne, D, par exemple, se prononce en donnant du bout de la langue au-dessus des dents d’en haut : DA.

MONSIEUR JOURDAIN.
— DA, DA. Oui. Ah les belles choses ! les belles choses !

MAÎTRE DE PHILOSOPHIE.
— L’F, en◡appuyant les dents d’en haut sur la lèvre de dessous, FA.

MONSIEUR JOURDAIN.
— FA, FA. C’est la vérité. Ah ! mon père, et ma mère, que je vous veux de mal !

MAÎTRE DE PHILOSOPHIE.
— Et l’R, en portant le bout de la langue jusqu’au haut du palais ; de sorte qu’étant frôlée par l’air qui sort avec force, elle lui cède, et revient toujours au même◡endroit, faisant une manière de tremblement, RRA.

MONSIEUR JOURDAIN.
— R, R, RA; R, R, R, R, R, RA. Cela est vrai. Ah l’habile◡homme que vous◡êtes ! et que j’ai perdu de temps ! R, r, r, ra.

MAÎTRE DE PHILOSOPHIE.
— Je vous◡expliquerai à fond toutes ces curiosités.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *