Le français parlé

Disparition du « ne » de la négation

A l’écrit : « On ne sait même pas la forme qu’il◡a […] » (Source : Film Les acteurs, 1999)

A l’oral : « On sait même pas la forme qu’il◡a […] »(Source : Film Les acteurs, 1999)

Transformation du « j » (je) en « ch » devant les sons [f], [p], [s], [t]

A l’écrit : « Je suis en retard. Je suis vraiment désolé. Je ne sais pas. »

A l’oral : « Chuis en r’tard. Chuis vraiment désolé. » Chais pas (disparition en plus du « ne »).

Transformation de « tu » en « t »

A l’écrit : « Si tu avais demandé un pot d’eau chaude, tu aurais pu le rallonger. » (Source : Film Les acteurs, 1999)

A l’oral : « Si t’avais d’mandé un pot d’eau chaude, t’aurais pu le rallonger. »(Source : Film Les acteurs, 1999)

Transformation de « il » ou « ils » en « i »

A l’écrit : « Alors, pourquoi il ne me l’apporte pas ? » (Source : Film Les acteurs, 1999)

A l’oral : « Alors, pourquoi im’l’apporte pas ? » [alɔr purkwa imlapɔrtəpa] (Les pronoms personnels forment souvent un bloc avec le verbe.)
(Source : Film Les acteurs, 1999)

Disparition du i de « qui » devant une voyelle

A l’écrit : « Qui est-ce qui avait raison ? » (Source : Film Les acteurs, 1999)

A l’oral : « Qu’est-ce qui avait raison ? » (Source : Film Les acteurs, 1999)

Transformation de l’expression « il y a » en « Y a »

A l’écrit : « Il y a même une dame poudrée qui m’a aidé à l’enfiler, comme quand j’étais petit, et que ma mère m’habillait. » (Source : Film Les acteurs, 1999)

A l’oral : « Y a même une dame poudrée qui m’a aidé à l’enfiler, comme quand j’étais p’tit, et que ma mère m’habillait. » /ja mɛmyn dam pudre ki ma ɛde a lɑ̃file kɔm kɑ̃ ʒetɛ pti e kə ma mɛr mabijɛ/ (Source : Film Les acteurs, 1999)

Disparition du « e » en première syllabe

A l’écrit : « Tu es sûr de lui avoir demandé ? »

A l’oral : « T’es sûr d’lui avoir d’mandé ? »

Disparition du « el » dans le mot « celui »

A l’écrit : « Je veux celui-là ! »

A l’oral : « J’veux sui-là ! »

Transformation de l’adverbe « peut-être » en « p’têt »

A l’écrit : Peut-être que tu ne lui as pas demandé avec suffisamment de conviction ? (Source : Film Les acteurs, 1999)

A l’oral : P’têt tu ne lui as pas d’mandé avec suffisamment d’conviction ? (Notez la disparition du « que ») (Source : Film Les acteurs, 1999)

Transformation du verbe « être » en « êt »

A l’écrit : « Ça pourrait être n’importe quel pot. » (Source : Film Les acteurs, 1999)

A l’oral : « Ça pourrait êt’ n’importe quel pot. » (Source : Film Les acteurs, 1999)

Disparition du “que” dans l’expression “qu’est-ce que” devant une consonne

A l’écrit : Qu’est-ce que tu veux que je te dise, moi ? (Source : Film Les acteurs, 1999)

A l’oral : Qu’est-ce tu veux que j’te dise, moi ? (Source : Film Les acteurs, 1999)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *