Les chiffres / nombres : prononciation et écriture

La prononciation des chiffres et des nombres

Un, une (1)



Quand un ou une précède un mot commençant par une voyelle ou un h muet, on fait une liaison en [n].

  • Il ne me reste qu’un◡euro en poche. [il.nə.mə.rɛst(ə).kœ̃nøro.ã.pɔʃ]
  • Dans cette collection, il ne me reste qu’une◡assiette. [dã.sɛt.kɔlɛksjɔ̃.il.nə.mə.rɛst(ə).kynasjɛt]

Quand un ou une signifie premier, on ne fait pas de liaison avec le mot qui suit. Idem pour les nombres composés avec 1 (un)*.

  • Mets le numéro 1 avec lesautres magazines. [mɛ.lə.nymero.œ̃.avɛk.le.zotrə.magazin]
  • Tu es né le vingt-et-un octobre*. [ty.e.ne.lə.vẽteœ̃.ɔktɔbr]
  • Elle fait la Une avec son mari [ɛl.fɛ.la.yn.avɛk.sɔ̃.mari]
Une pile de magazines

Deux (2) et trois (3)



On prononce deux [dø] et trois [trwɑ] lorsque ceux-ci sont suivis d’un nom qui commence par une consonne ou un h aspiré.
On prononce deux [døz] et trois [trwɑz] quand ils sont suivis d’un nom commençant par une voyelle ou un h muet.

  • Tu as deux sœurs. [ty.a.dø.sɶr]
  • Tu as deux◡heures. [ty.a.dø.zɶr]
  • Ila trois filles. [ila.trwa.fij]
  • Ila trois◡enfants. [ila.trwɑ.zãfã]

Les consonnes finales de deux et trois sont muettes quand ils sont des éléments d’une série. Dans ce cas précis, on ne fait pas de liaison.

  • La place numéro deux est réservée.  [la.plas.nymero.dø.ɛ.rezɛrve]
  • Les deux et trois sont les plus joués au loto. [le.dø.e.trwa.sɔ̃.le.ply.ʒwe.o.lɔto]

 Quand deux et trois sont employés comme pronom ou nom, on ne fait pas de liaison.

  • Ils sont deux à attendre dans le couloir. [il.sɔ̃.dø.a.atãdr(ə).dã.lə.kulwar]
  • Trois et trois font six. [trwa.e.trwa.fɔ̃.sis]
  • Il◡a deux en math. [ila.y.dø.ã.mat]
Deux mésanges sur une branche

Quatre (4)



On prononce normalement le -e final de quatre [katrə] lorsqu’il est suivi d’une consonne ou d’un h muet.

  • Quatre bouteilles de champagne [katrə.butɛj.də.ʃɑ̃paɲ] 

Mais on entend très souvent [kat].

  • Le quatre-quarts (cake) est resté dans la 4×4 (Voiture). [lə.kat-kar.ɛ.rɛste.dã.la.kat-kat] 

On prononce [katr] et on fait la liaison quand quatre est suivi d’un nom commençant par une voyelle ou un h muet.

  • Un paquet de café coûte◡en moyenne quatre◡euros. [œ̃.pake.d(ə)kafe.kutã.mwajɛn.katrøro]
  • Il faut quatre◡œufs pour faire◡une bonne◡omelette. [il.fo.katrø.pur.fɛryn.bɔnɔmlεt]
Une voiture à quatre roues motrices : 4×4

Cinq (5)



On prononce le -q final [k] lorsque cinq est suivi d’un mot commençant par une voyelle ou un h muet. Lorsque cinq précède un nom dont la première lettre est une consonne ou un h aspiré, alors les deux prononciations [sẽk] et [sẽ] sont possibles.

  • Quarante-cinq◡actrices ont joué dans ce film. [karãtsẽkakris.ɔ̃.ʒwe.dã.sə.film]
  • Il y a cinq◡hôpitaux dans cette ville [ilja.sẽkɔpito.dã.sɛt.vil]
  • Il y a cinq minutes que j’attends. [ilja.sẽ.minyt.kə.ʒatã] ou [ilja.sẽk.minyt.kə.ʒatã]
  • Il fait vingt-cinq degrés. [il.fɛ.vẽtsẽ.dəgre] ou [il.fɛ.vẽtsẽk.dəgre]

La consonne finale de cinq [k] se prononce quand il est l’élément d’une série. On fait, si nécessaire, la liaison avec le mot suivant.

  • Rendez-vous ici le 5 (cinq)◡avril ou le 5 mai prochain. [rãdevu.isi.lə.sẽkavril.u.lə.sẽk.mε.prɔʃε̃]
  • Sa fille est née le 5 (cinq)◡août. [sa.fij.ε.ne.lə.sẽkut]
  • Elle part le 5 (cinq)◡au matin. [εl.par.lə.sẽko.matẽ]

Quand il est pronom, cinq se prononce [sẽk]. Idem pour les nombres composés avec cinq.

  • J’en◡ai cinq. [ʒɑ̃.ne.sẽk]  
  • J’en◡ai cinq◡à faire. [ʒɑ̃.ne.sẽka.fεr]

Devant « pour cent » (%), le -q final de cinq se prononce quand il s’agit d’un chiffre.

  • Cinq pour cent (5 %) des◡électeurs sont contre. [sẽk.pur.sã.de.zelεktɶr.sɔ̃.kɔ̃tr]

Ce n’est plus le cas lorsqu’il s’agit d’un nombre se terminant par cinq.

  • Cinquante-cinq pour cent (55 %) des◡électeurs sont contre. [sẽkãtsẽ.pur.sã.de.zelεktɶr.sɔ̃.kɔ̃tr]
Cinq fauteuils en couleurs

Six (6) et dix (10)



On peut les prononcer différemment en fonction de leur emploi dans la phrase et le mot qui les suit. Devant un nom ou un adjectif commençant par une consonne ou par un h aspiré, la consonne finale -x est muette : [si][di].

  • Nos◡amis passent six jours◡en Grèce. [no.zami.pas.si.ʒurã.grεs]
  • Nous serons dix personnes à assister au concert. [nu.sərɔ̃.di.pɛrsɔn.a.asiste.o.kɔ̃sεr]

Lorsqu’ils sont suivis d’un nom ou d’un adjectif commençant par une voyelle ou par un h muet, alors la consonne finale -x se prononcera [z] : [siz] [diz].

  • Six◡oiseaux sur la branche. [sizwazo.syr.la.brɑ̃ʃ]
  • Dix◡oiseaux magnifiquement colorés. [dizwazo.maɲifikmɑ̃.kɔlɔre]

Quand ils sont employés comme élément d’une série, on prononcera [sis] et [dis].

  • Nous sommes six◡à table. [nu.sɔm.sisa.tabl]
  • Lis la page dix. [li.la.paʒ.dis]
  • Il m’en reste six◡à préparer. [il.mɑ̃.rεst.sisa.prepare]

Pour les dates, les prononciations sont [si] [di] et [siz] et [diz] devant un nom de mois commençant par une voyelle. Certains Français font une liaison en -s [sis] [dis].

  • Le 10◡août et le 6◡octobre. [lə.dizut.e.lə.dizɔktɔbr] et parfois [lə.disut.e.lə.disɔktɔbr]
  • Le 10 septembre et le 6 novembre. [lə.di.sεptɑ̃br.e.lə.si.nɔvɑ̃br]
  • Le 6◡avril et le 10◡avril. [lə.sizavrile.lə.dizavril] et parfois [lə.sisavrile.lə.disavril]

Quand six et dix sont des noms, la consonne finale -x se prononce [s].

  • Tu peux jouer ton six ou ton dix de cœur. (Jeu de cartes) [ty.pø.ʒwe.tɔ̃.sis.u.tɔ̃.dis.də.kœr]

En ce qui concerne les pourcentages, on ne prononce pas la consonne finale -x : [si][di].

  • 10 % (Dix pour cent) des ventes. [di.pur.sã.de.vɑ̃t]
  • 6 % (Six pour cent) des personnes interrogées. [si.pur.sã.de.pεrsɔn(z)ε̃terɔʒe]
Dix sujets en bois

Sept (7)



La consonne finale -t de sept se prononce toujours, tandis que le -p est muet : [sɛt].

  • Les sept jours de la semaine. [le.sεt.ʒur.də.la.s(ə)mεn]
  • Nous sommes un groupe de sept. [nu.sɔm.(z)œ̃.grup.də.sεt]
  • Nous sommes déjà le 7 novembre. [nu.sɔm.deʒa.lə.sεt.nɔvɑ̃br]
l’Everest, à plus de 7000 mètres d’altitude

Huit (8)



Quand huit précède un nom commençant par une consonne ou un h aspiré, on ne prononce pas le -t final : [ɥi].

  • Huit personnes sont◡entendues par le juge, ce matin. [ɥi.pεrsɔn.sɔ̃.tɑ̃tɑ̃dy.par.lə.ʒyʒ.sə.matẽ]
  • Huit jours sans bruit. [ɥi.ʒur.sɑ̃.brɥi]

On prononce le -t final de huit lorsqu’il est suivi d’un mot qui commence par une voyelle ou un h muet : [ɥit].

  • Huit◡ans d’un bonheur sans nuages. [ɥitɑ̃.də.bɔnœr.sɑ̃.nɥaʒ]
  • Huit◡hôtels seront construits en face de la plage. [ɥitotεl.sərɔ̃.kɔ̃strɥi.ɑ̃.fas.də.la.plaʒ]

Quand huit est l’élément d’une série, on prononce le -t final : [ɥit].

  • Le huit est mon chiffre préféré. [lə.ɥit.ε.mɔ̃.ʃifrə.prefere]

En ce qui concerne les dates, on prononce généralement [ɥi] quand huit est suivi d’une consonne et [ɥit] quand on fait une liaison avec un mois commençant par une voyelle.

  • Le 8 septembre et 8 avril [lə.ɥi.sɛptãbr.e.lə.ɥitavril]
    (Le -h de huit est toujours aspiré.)

Pour les pourcentages, huit se prononce généralement [ɥi].

  • 18 % des personnes interrogées sont satisfaites des résultats. [dizɥi.pur.sã.de.pεrsɔn(z)ε̃terɔʒe.sɔ̃.satisfεt.de.rezylta]
Huit sacs de céréales

Neuf (9)



Le chiffre neuf a la particularité de se prononcer [nœv] devant les mots « ans » et « heures ». Devant tous les autres mots commençant par une consonne, une voyelle ou par un h muet, il se prononce [nœf].

  • Tu as neuf◡ans. [ty.a.nœvã]
  • Sois prêt à neuf◡heures. [swa.prε.a.nœvœʀ]
  • Elle◡a neuf sœurs et frères. [εla.nœf.sœr.e.frεr]
  • Neuf◡avions sur dix sont restés au sol. [nœfavjɔ̃.syr.dis.sɔ̃.rεste.o.sɔl]
Bientôt 9 heures…

Vingt (20)



Le nombre vingt se prononce [vẽ] quand il est suivi d’un nom commençant par une consonne ou un h aspiré.

  • Quatre-vingts personnes dont vingt personnalités sont◡attendues sur scène. [katrəvẽ.pɛrsɔn.dɔ̃.vẽ.pɛrsɔnalite.sɔ̃.tatãdy.sur.sɛn]

Lorsque quatre-vingts est suivi d’un nom commençant par une voyelle ou un h muet, alors on fait une liaison en [z].

  • Il◡y a environ quatre-vingts◡erreurs dans le texte. [ilja.ãvirɔ̃.katrəvẽ.zɛrœr.dã.lə.tɛkst]

On fait la liaison quand vingt précède un mot commençant par une voyelle ou un h muet : on prononce uniquement le -t final [vẽt], le -g est muet.

  • Vingt◡ans, ça se fête ! [vẽtã.sa.sə.fɛt]
  • Vingt◡hélicoptères survolent la zone protégée. [vẽtelikɔptɛr.syrvɔl.la.zon.prɔteʒe]

On prononce le -t de vingt [vẽt] dans les nombres de 21 à 29.

  • 21 [vẽteœ̃], 22 [vε̃tdø], 23 [vε̃t trwa], 24 [vε̃tkatr], 25 [vε̃tsε̃k] … 29 [vε̃t nœf]

On ne doit pas prononcer le -t de vingt dans tous les nombres qu’il compose.

  • 85 [katrəvẽsẽk], 91 [katrəvẽɔ̃z] … 99 [katrəvẽdiznœf]
Tous les âges se fêtent, 1 an, 10 ans, 20 ans, 100 ans…

L’écriture des chiffres et des nombres



Les chiffres et les nombres se placent devant un nom pour indiquer une quantité précise. On fait la liaison, car ils sont étroitement attachés au nom qui les suit. Par conséquent, phonétiquement parlant, on doit entendre la liaison quand le nom commence par une voyelle ou par un muet.

  • Vingt◡euros – Cent◡euros – Quatre-vingts◡euros – Trois cents◡euros – Cinquante◡euros
  • Cinq doigts – Dix◡orteils – Un◡œil – Deux◡yeux – Deux◡oreilles
  • Douze kilos – Deux cents grammes – Mille cinq cent trente litres
  • Sept jours – Quatre trimestres – Trente◡ans – Six mois
  • Cent kilomètres – Mille mètres – Cinq mille quatre cent quarante◡hectares
  • Cinq mille cinq cents marches – Huit◡escaliers – Quatre◡ascenceurs

Quatre-vingts et cent s’accordent uniquement quand ils ne sont pas suivis d’un chiffre.

Deux cents◡erreurs – Quatre-vingts◡escargots
Deux cent dix◡élèves – Quatre-vingt-huit◡abeilles

Remarque : On doit placer un trait d’union entre les dizaines et les unités.

Deux yeux, deux oreilles…

Mille est toujours invariable



  • Mille◡ans

Devant mille, cent est invariable : Deux cent mille personnes

Entre mille cent (1100) et mille neuf cent quatre-vingt-dix-neuf (1999), on prononce soit en énonçant les milliers, soit en énonçant les centaines.

  • 1100 se prononce mille cents [milsã] ou onze cents [ɔ̃zsã].
  • 1968 se prononce mille neuf cent soixante-huit [milnœfsãswasãtɥi] ou dix-neuf cent soixante-huit  [diznœfsãswasãtɥi]
Des milliards de grains de sable

Il ne faut pas confondre les nombres avec les noms tels que dizaine, centaine, millier, million, milliard, qui s’accordent comme tous les noms.

  • Deux douzaines d’huîtres 
  • Trois centaines de pommiers
  • Cinq millions d’euros


Zéro est un nom, il prend donc un « s » quand il est précédé d’un déterminant pluriel.

  • Deux zéros après la virgule
  • Faire zéro faute
Le zéro est une bulle.

Les adjectifs numéraux ordinaux



Ils s’accordent en nombre et en genre.

  • Les premières places 
  • Les secondes classes
  • Les derniers◡instants

Mais les noms de nombre employés comme des adjectifs numéraux ordinaux sont invariables.

  • La page quatre cent, le numéro vingt

Remarques : les noms désignant les parties d’un entier s’accordent avec les déterminants qui les précèdent.

  • Deux moitiés [dø.mwatje]
  • Trois dixièmes [trwa.dizjεm]
  • Quatre quarts… [katrə.kar] [kat.kar]
Les premières places sont toujours plus chères.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *