Les deux O : [o] [ɔ]

[o] est un o fermé.

On dit qu’il est fermé, car la langue s’élève vers le palais. La bouche est ronde.

On le trouve généralement :

  • à la fin des mots


Un agneau

Fontainebleau [fɔ̃tεnblo]
Manteau [mɑ̃to]
Rideau [rido]
Météo [meteo]

Lot [lo]
L’eau [lo]
Bureau [byro]
Agneau [aɲo]

Anneau [ano]
Mot [mo]
Maux
(pluriel de mal) [mo]

  • quand il précède le son [z]


Un bouquet de roses roses…

Cause [koz]
Chose [ʃoz]
Hypnose [ipnoz]
Morose  [mɔroz]
Rose  [roz]

  • Lorsqu’un mot est orthographié avec un -ô


Côte [kot]
Hôtel [otεl]
Tôt [to]

Nôtre, vôtre [notr, votr]

La Côte d’Azur

[ɔ] est un o ouvert.

On dit qu’il est ouvert, car la langue reste en bas. La bouche est ronde.

On le trouve généralement :



  • devant le son [l]
Une colline verdoyante

Oligo-élément [ɔligɔelemɑ̃]
Olive [ɔlive]
Paul [pɔl]
Colline [kɔlin]

  • devant le son [r]

Orange [ɔrɑ̃ʒ]
Mort [mɔr]
Nord [nɔr]
Encore [ɑ̃kɔr]

  • et les consonnes doubles
Une pomme

Sonnerie [sɔnri]
Pomme [pɔm]
Comme [kɔm]
Gomme [gɔm]
Colle [kɔl]
Correct [kɔrεkt]

On différencie parfois les homophones :



Mode [mɔd]
Maud (Prénom) [mod]
Paul (Prénom)
[pɔl]
Paule (Prénom)
[pol]
Pôle (Nord/Sud) [pol]

Paume (de la main) [pom]
Pomme
[pɔm]
Rock [rɔk]
Roc [rɔk]
Rauque
[rok]

La paume de la main

Et aussi :



Aude (Département) [od]
Ode (Poème lyrique) [ɔd]
Beaune (Ville) [bon]
Bonne [bɔn]
Côme (Italie) [kom]
Comme [kɔm]

Causse [kos]
Cosse [kɔs]
Nôtre / Vôtre [notr / votr]

Notre / Votre [nɔtr / vɔtr]
Saône (Département) [son]
Sonne (verbe sonner) [sɔn]

La cosse enveloppe les petits pois.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *