Les grandes, moyennes et petites erreurs de langage…

Les erreurs phonétiques

  1. « Comme même » à la place de « Quand même ».
  2. « Les vacances du mois d’août » : août prononcé « a-out » [a-ut] au lieu de [ut].
  3. « Un peu près » au lieu de « à peu près »
  4. « Manman » à la place de « Maman »
  5. « On ne sait où » prononcé « On-ne-sait-zou » (liaison fautive) au lieu de « On ne sait où » sans liaison.
  6. « En revoir » à la place de « Au revoir »
  7. « Deux euros » ou « huit euros » avec oubli de la liaison…
  8. « La gente féminine » au lieu de « La gent féminine ». Attention « gent » se prononce [ʒɑ̃] (on n’entend pas le « t »).


Les erreurs grammaticales et de syntaxe

  1. « Je l’apprends à faire du vélo » : erreur de grammaire à corriger. Dites plutôt « Je lui apprends à faire du vélo… ».
  2. « Pas tout le monde a la chance de faire des études » à la place de « Tout le monde n’a pas la chance de faire des études ».
  3. « Vous disez » : erreur à remplacer par « vous dites ». Idem pour « vous faisez » au lieu de « vous faites ».
  4. « On fait quoi ? » à remplacer par « Que fait-on ? »
  5. « Je ne comprends pas qu’est-ce que vous dites » au lieu de « Je ne comprends pas ce que vous dites »
  6. « Je sais pas c’est quoi » à remplacer par « je ne sais pas ce que c’est ».
  7. « C’est qui qui a fait ça ?» … « C’est qui qui dit ça ? » suivis de « Ben je te l’ai déjà dit, je sais pas c’est qui ». Ces expressions sont à remplacer de toute urgence par « Qui a fait ça ? » « Qui a dit ça ? » « Je ne sais pas qui c’est ».
  8. « C’est le chat à Colette » au lieu de « C’est le chat de Colette ». « C’est le fils à mon frère » au lieu de « C’est le fils de mon frère »
  9. « Je vais au boulanger » au lieu de « Je vais chez le boulanger » ou « je vais à la boulangerie ».
  10. « Je me suis faite avoir » ; « Je me suis permise de… » au lieu de « Je me suis fait avoir » ou « Je me suis permis de … » (au féminin comme au masculin)
  11. « Cette personne a l’air sérieuse » au lieu de « Cette personne a l’air sérieux » ou « Cette personne semble sérieuse ».
  12. « Il faut que je vais… » à la place de « Il faut que j’aille ».


Les erreurs lexicales

  1. Une personne qui a 40 ans n’est pas « quarantenaire » mais bien « quadragénaire ». Idem pour une personne de 50 ans, ce n’est pas une « cinquantenaire » mais bien une « quinquagénaire ». A noter que ces deux mots – quarantenaire et quinquagénaire – existent pour désigner l’anniversaire d’un événement.
  2. « Fais montrer » : erreur due à une fusion possible entre « Montre » et « Fais voir ».
  3. « C’est compréhensif ! » au lieu de « C’est compréhensible ! »
  4. « Je suis venu pour le supporter » au lieu de « Je suis venu le soutenir ou l’encourager ».
  5. « C’est une personne énergétique » à la place de « énergique ».


Les expressions à éviter…

  1. Il existe aussi des expressions qui ne sont pas de très bon goût, comme : « Jeter le bébé avec l’eau du bain » pour exprimer qu’on se débarrasse de quelque chose d’important pour éliminer les ennuis et les contraintes qui y sont liés.
  2. « J’habite sur Paris » au lieu de « J’habite à Paris ».
  3. « Du coup » peut être remplacé par « Par conséquent »
  4. « Par contre » par « En revanche ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *