« Veuillez » et « Veillez »

Comme leur graphie est presque la même, le risque est grand de les confondre. Un petit point pour éclairer votre lanterne !

Entendez-vous la différence ?

Veuillez [vɶje] / Veillez [veje]

« Veuillez »  [vɶje] est la forme de l’impératif du verbe « vouloir » [vulwar] à la deuxième personne du pluriel (vous). Il est toujours suivi d’un verbe à l’infinitif. On le trouve dans beaucoup de formules de politesse et on l’emploie pour demander poliment quelque chose ou donner un ordre.

Veuillez…

– Veuillez agréer, Messieurs, l’expression de mes sentiments distingués.

– Veuillez patienter quelques◡instants…

– Veuillez excuser mon retard. (Je vous prie de bien vouloir excuser mon retard.)

– Veuillez vous◡asseoir en salle d’attente…

– Veuillez sortir d’ici immédiatement !

– Veuillez éteindre votre cigarette.

« Veillez » [veje] est la forme de l’impératif du verbe « veiller » [veje]. On l’utilise pour exprimer qu’on reste près d’une personne pour s’en occuper. Suivi de la préposition à, « veillez à » devient synonyme de
« faire attention à ». Lorsqu’il est suivi de « sur », « veillez sur » signifie
« prendre soin de, s’occuper de ».

Veillez…

– Veillez votre◡épouse qui est très malade.

– Veillez à ce que tout soit rangé à mon◡arrivée.

– Veillez à ce que tout se déroule parfaitement bien pendant la cérémonie.

– Veillez à ce que votre bébé ne tombe pas de son lit.

– Veillez sur votre◡enfant. (= surveiller votre enfant)

Veiller signifie aussi « rester éveillé la nuit ».

la combinaison « -e+nt » placée en fin de mot

Vraiment, seulement, heureusement…

Beaucoup d’adverbes se terminent en -ent, cette combinaison fait alors le son [ɑ̃] :

Vraiment  [vrεmɑ̃]
Seulement
[sɶlmɑ̃]
Heureusement [ɶrøzmɑ̃]
Régulièrement [regyljεrmɑ̃]
Notamment [nɔtamɑ̃]

Les verbes « mentir » et « sentir » conjugués à la troisième personne du singulier se terminent en -ent et font le son [ɑ̃] :

Il ment. [mɑ̃]
Elle sent. [sɑ̃]

Les verbes à la troisième personne du pluriel se terminent en -ent.
Cette terminaison est muette, on ne doit pas la prononcer.

Ils terminent leur travail. [tεrmin]
Les enfants jouent.
[ʒu]
Elles lisent le journal. [liz]
Les amis viennent nous rendre visite. [vjεn]

Certains adjectifs se terminent aussi en -ent et font le son [ɑ̃] :

Content [kɔ̃tɑ̃]
Evident [evidɑ̃] 
Clément [klemɑ̃]
Equivalent [ekivalɑ̃] 

Quelques substantifs de la langue française ont une combinaison en -ent en fin de mot pour faire le son [ɑ̃] :

Une dent [dɑ̃]
Un accident [aksidɑ̃]
Un monument [mɔnymɑ̃]
Un président [prezidɑ̃]

Enchaînements et liaisons (Partie 3)

L’enchaînement est un phénomène qui consiste à resyllaber le son consonantique final d’un mot avec le son vocalique initial du mot qui le suit. (Source Wikipédia)

Exemple :

  • Énoncé : « Il appelle un taxi. »
  • Chaîne de phonèmes : /ilapɛlœ̃taksi/
  • Transcription phonétique sans enchaînement (les points indiquent les frontières syllabiques) : [il.a.pɛl.œ̃.tak.si]
  • Transcription phonétique avec enchaînement : [i.la.pɛ.lœ̃.tak.si]

L’énoncé ci-dessus comporte deux enchaînements :

  • entre les sons [l] et [a] avec apparition d’une syllabe [la] ;
  • entre les sons [l] et [œ̃] avec apparition d’une syllabe [lœ̃].
Le bouche à bouche est un geste …

Entraînez-vous ! Voici quelques phrases avec liaison ou/et enchaînement. C’est◡à vous de jouer ! 

[lə.bu.ʃa.buʃ#e.tœ̃.ʒεst.ki.ne.pa.sε̃.pla.re.a.li.ze]
Le bouche-à-bouche est◡un geste qui n’est pas simple◡à réaliser.

[sə.tu.ʒɶ.nɔm#e.de.ʒa.œ̃.ve.ri.tabl.bu.tɑ̃.trε̃]
Ce tout jeune◡homme est déjà un véritable boute-en-train.

[i.lja.ply.zjɶr.pwε̃.dvy.e.tus.sɔ̃.tε̃.te.re.sɑ̃]
Il◡y a plusieurs points de vue, et tous sont◡intéressants !

[ʒə.pɑ̃s.kɔ̃.na.tu.tε̃.te.rε.a.ja.le.tu.sɑ̃.sɑ̃.bl]
Je pense qu’on◡a tout◡intérêt à y◡aller tous◡ensemble.

[se.tyn.mε.zɔ̃.a.vε.kœ̃.ʒar.dε̃.tu.tɑ̃.lɔ̃.gɶr]
C’est◡une maison avec◡un jardin tout◡en longueur.

[i.la.a.nɔ̃.se.la.nu.vεl.də.by.tɑ̃.blɑ̃.ɑ̃.fik.sɑ̃.syr.nu.œ̃.rə.gar.lur.də.su.zɑ̃.tɑ̃.dy]
Il◡a annoncé la nouvelle de but◡en blanc en fixant sur nous un regard lourd de sous-entendus.

[pɑ̃.dɑ̃.vε̃t.ka.trɶr.la.vil.tu.tɑ̃.tjεr#a.e.te.plɔ̃.ʒe.dɑ̃l.nwar]
Pendant vingt-quatre◡heures, la ville tout◡entière a été plongée dans le noir.

[sε.ta.vɔ.ka.i.le.tu.so.fœ̃.ʒe.ni]
Cet◡avocat, il◡est tout sauf◡un génie.

[sε.vjεj.pεr.sɔn#sɔ̃.tɑ̃ .su.za.li.mɑ̃.ta.sjɔ̃]
Ces vieilles personnes sont◡en sous-alimentation.

[ε.la.aʃ.te.yn.rɔb.tu.tɑ̃.dɑ̃.tεl]
Elle◡a acheté une robe tout◡en dentelle.

[vjε̃#ɔ̃.mɑ̃ʒ.ra.tu.tɑ̃.mar.ʃɑ̃]
Viens, on mangera tout◡en marchant.

[kɑ̃.to.p(ə)ti.nu.le.zɑ̃.mεn.rɔ̃.o.zo(o)]
Quant◡aux petits,nous les◡emmènerons au zoo.

[rɛ.ve.ty.pø.lfɛ.ra.tu.taʒ.a.tu.tœr.dy.ʒu.re.dla.nɥi]
Rêver, tu peux le faire◡à tout◡âge, à toute◡heure du jouret de la nuit.

[sε.dø.la.se.lə.ju.re.la.nɥi]
Ces deux-là, c’est le jour◡et la nuit.

[lə.bu.ʃa.o.rεj.fɔ̃k.sjɔn.bjε̃.dɑ̃.tu.le.miljø.prɔ.fε.sjɔ.nεl]
Le bouche◡à oreille fonctionne bien dans tous les milieux professionnels.

[a.vɑ̃.tjεr.syr.le.ʃɑ̃.ze.li.ze.ʒe.vu.sε.tɔm.də.me.prɔ.prə.zjø]
Avant-hier, sur les Champs-Elysées, j’ai vu cet◡homme de mes propres◡yeux.

[kɔ.mɑ̃.ta.le.vu.də.mjø.zɑ̃.mjø.ʒεs.pεr]
Comment◡allez-vous ? De mieux◡en mieux, j’espère ?

[ma.lɶ.røz.mɑ̃.də.mwε̃.zɑ̃.mwε̃.bjε̃.ʒə.sɥi.də.ply.zɑ̃.ply.zε̃kjε]
Malheureusement, de moins◡en moins bien. Je suis de plus◡en plus◡inquiet !

[pti.tap.ti,lwazo.fε.sɔ̃.ni]
Petit◡à◡petit, l’oiseau fait son nid.

[tu.ta.ku.il.sə.rəgard.sɑ̃.zœ̃.mo.də.’o.tɑ̃.ba.pɥi.le.zjø.dɑ̃.le.zjø]
Tout◡à coup, ils se regardent sans◡un mot, de haut◡en bas, puis les◡yeux dans les◡yeux.

[ʃyt.pa.zœ̃.mo.a.kik.sə.swa]
Chut ! Pas◡un mot à qui que ce soit !

Voir également

Enchaînements et liaisons (partie 1)

Enchaînements et liaisons (partie 2)